Les travaux dans le secteur de la rue Ste-Cécile ont débuté le 27 mai et vont se terminer en novembre, avant de reprendre en 2020.

Voie de contournement de la route 169: la population impliquée dans le processus

Cette fois, c’est du concret ! Les travaux d’aménagement de la voie de contournement des quartiers Isle-Maligne et Delisle d’Alma, sur la route 169, ont débuté il y a deux semaines et le ministère des Transports du Québec (MTQ) a tenu à mettre cartes sur table en présentant un document explicatif à la population. Le nouvel aménagement devrait être complété à l’automne 2020.

Une rencontre d’information a eu lieu mardi soir, au centre communautaire Léon-Juneau, devant plus de 200 personnes. Des représentants du MTQ étaient sur place pour répondre aux interrogations, inquiétudes et commentaires des citoyens. La sécurité piétonnière dans le secteur de la rue Sainte-Cécile et la fermeture annoncée d’un pont sur la rivière Grande Décharge ont fait partie des principaux questionnements, mais la soirée s’est déroulée dans le calme et le respect.

« Je pense que les gens ont été rassurés par les gens du ministère et ils nous ont donné des moyens pour les joindre afin de faire des plaintes ou signalements, a expliqué le président du comité des citoyens d’Isle-Maligne, Louis Leclerc. On peut parler de nos préoccupations en tout temps et ils ont une équipe pour répondre à nos inquiétudes. »

Détails

Le document de 17 pages préparé par le MTQ explique les travaux à venir dans le secteur de la rue Sainte-Cécile et dans le secteur de Saint-Nazaire, à la jonction des routes 169 et 172. En 2019, les travaux dans le quartier Isle-Maligne consistent à l’aménagement d’un carrefour giratoire, au réaménagement de la route 169 à partir du secteur Sainte-Cécile et à l’installation d’une passerelle multifonctionnelle. Les travaux ont débuté le 27 mai et s’étireront jusqu’au 22 novembre. Des opérations de dynamitage sont également prévues.

L’aménagement d’un carrefour giratoire font partie des travaux qui seront réalisés au cours de l’été dans le secteur de la rue Ste-Cécile.

Dans le secteur de Saint-Nazaire, les travaux doivent débuter à la mi-juin. Un carrefour giratoire avant la jonction des routes 172 et 169 sera mis en place, en plus des réaménagements de la portion hors corridor des deux tronçons routiers, autant en approche nord qu’en approche sud. Le carrefour giratoire doit être partiellement mis en service à partir de l’automne.

Les impacts pour chaque chantier ont été expliqués dans le document. La circulation sera surtout interrompue lors des opérations de dynamitage, mais le ministère prévoit conserver une certaine fluidité aux endroits névralgiques.

« On n’était peut-être pas tous informés au même niveau, a convenu Louis Leclerc. Il y a des gens qui ont semblé réaliser qu’il allait y avoir des carrefours giratoires, mais c’était en minorité. En général, les gens vont être résilients pendant la durée des travaux, en sachant qu’il va y avoir des impacts. Ça va prendre un peu de patience, mais ça va valoir la peine. »

La voie de contournement du quartier Isle-Maligne a fait couler beaucoup d’encre au fil des dernières années, et pas toujours pour les bonnes raisons. Les citoyens peuvent enfin se dire que le chantier est officiellement en branle, ce que certains ne croyaient plus possible.

Les travaux sont supervisés par le ministère des Transports et exécutés par l’entreprise J. R. Savard.

« C’est concret et on le voit. Il y en a qui ne pensaient pas voir les travaux de leur vivant », a avoué Louis Leclerc, satisfait des efforts du MTQ pour assurer une bonne communication avec la communauté. Un représentant du ministère sera d’ailleurs présent à la fête du quartier Isle-Maligne, samedi, entre 10 h et 14 h.

« C’est sûr qu’il y a toujours des choses en évolution dans un projet comme celui-là et tu ne peux pas tout prévoir, mais on a des réponses rapides, a-t-il mentionné. Ils mettent des efforts et c’est très apprécié. On est capables de reconnaître que le travail est fait de la bonne façon. »