Le conseiller du secteur, Michel Thiffault, est heureux de la solution trouvée pour diminuer la vitesse. 
Le conseiller du secteur, Michel Thiffault, est heureux de la solution trouvée pour diminuer la vitesse. 

Vitesse sur la rue Saint-Pierre à Jonquière: un arrêt obligatoire dès le 1er septembre

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Il y aura une nouvelle signalisation au coin des rues Saint-Pierre et Montfort, à Jonquière. C’est pour diminuer la vitesse que Saguenay installera un panneau d’arrêt obligatoire et des brigadiers statiques dans le secteur où une automobiliste a perdu la vie cet été. La nouvelle signalisation sera installée le 1er septembre.

Le problème de vitesse sur la rue Saint-Pierre a occupé les membres du conseil municipal de Saguenay, au cours des dernières semaines. Le conseiller du secteur, Michel Thiffault, avait promis de trouver une solution rapidement. 

Vendredi après-midi, l’élu a annoncé qu’un arrêt obligatoire sera installé dès le 1er septembre, sur cette portion de route utilisée souvent comme raccourci par les automobilistes. La vitesse avait été grandement dénoncée par les citoyens du coin, surtout après l’accident mortel survenu plus tôt cet été. 

« Ç’a été un grand travail d’équipe. Tous les conseillers, que ce soit de Jonquière, Chicoutimi ou La Baie, m’ont aidé dans ce dossier. La mairesse Josée Néron s’est immédiatement montrée sensible à cette situation. Je suis content, parce que nous avons trouvé une solution, rapidement, tous ensemble », a indiqué Michel Thiffault. 

Le conseiller a aussi tenu à remercier l’équipe en génie civil de la municipalité pour son travail et les analyses effectuées rapidement. 

La limite de vitesse est de 50 kilomètres à l’heure sur la rue Saint-Pierre. Toutefois, plusieurs ne la respectent pas. La nouvelle signalisation permettra de réduire cette vitesse, a indiqué M. Thiffault. Les trois brigadiers statiques, qui seront installés au centre de la rue, rappelleront aux automobilistes de ralentir. 

Michel Thiffault estime que les idées avancées par les citoyens, de même que par son collègue Jean-Marc Crevier, qui proposait l’installation de radars photo plus tôt cette semaine, sont loin d’être mauvaises. 

« Les radars photo, c’est certain que les coûts sont importants. Nous allons regarder cette option plus attentivement. Mais pour le moment, il fallait une solution rapide et efficace », a ajouté Michel Thiffault. 

L’annonce a été faite vendredi après-midi, directement sur la rue Saint-Pierre, où un panneau annonçant cette nouvelle signalisation a été installé.