Le chargé de projet Michaël Morin a expliqué les changements à la centrale thermique, notamment.
Le chargé de projet Michaël Morin a expliqué les changements à la centrale thermique, notamment.

Virage vert à la base de Bagotville

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
L’Armée canadienne veut réduire son empreinte environnementale. D’ici un an, une soixantaine de bâtiments de la base militaire de Bagotville, dont la centrale thermique, seront modernisés dans le but de consommer moins d’énergie. Ces travaux nécessitent des investissements de 12 millions de dollars et concernent les activités courantes de la base, telles que le chauffage et l’éclairage, mais pas les activités militaires.