Les vents forts ont contribué à propager les flammes qui avaient pris naissance dans le garage du 4, rue des Pommiers à L'Anse-Saint-Jean. Les deux bâtiments ont été détruits en 45 minutes à peine.

Violent incendie à L'Anse-Saint-Jean

Un incendie majeur a complètement détruit la résidence et le garage du 4 rue des Pommiers, à L'Anse-Saint-Jean. Selon les informations obtenues par des témoins et le directeur du service des incendies de l'endroit, Pierre Roy, le feu a pris naissance vers 15h45, dans le garage où l'occupant de l'endroit effectuait des réparations sur son quatre roues.
«Le feu s'est propagé très rapidement à la maison située à proximité en raison des forts vents qui soufflaient. Il y a eu un embrasement total de la maison, une construction assez récente (années '90)», a indiqué M. Roy au téléphone. Afin de réduire les risques de propagation aux maisons voisines et intervenir de façon sécuritaire, le courant a été interrompu, de sorte qu'une partie de la population anjeannoise (1526 clients) a été privée d'électricité jusqu'à 18h30.
Catherine Picard, qui faisait partie des premiers témoins sur les lieux, raconte que l'incendie s'est propagé vraiment rapidement à la résidence. «C'est vraiment terrible. En 10 à 15 minutes, le feu est passé du garage à la maison et 45 minutes plus tard, la maison s'effondrait, complètement brûlée. (...) Avec tous ces vents fous, c'est incroyable comme le feu s'est propagé rapidement», a-t-elle relaté par courriel.
Jointe un peu plus tard, elle a raconté que son amie et elle sortaient de la boutique Rebelles des bois lorsqu'elles ont aperçu de la fumée noire. «On a stationné la voiture, on est allées voir le monsieur et on est revenues à la voiture pour appeler les pompiers. Et quelques minutes plus tard, la maison était en feu. Il n'y avait personne à l'intérieur. Le monsieur travaillait sur son quatre roues. Il a essayé de déplacer un tracteur à côté de son garage, mais il n'a pas réussi», raconte celle qui a invité l'homme à se déplacer en sécurité, un peu plus loin de l'incendie. «Avec un garçon qui était arrivé en même temps que nous, nous avons fait la tournée des maisons et il n'y avait personne. On a déplacé les véhicules. Heureusement, les clés étaient dans les camions», a-t-elle raconté, encore sur l'adrénaline de l'intervention.
Pannes
Plusieurs pannes sont survenues sur le territoire, jeudi. En début de soirée, quelque 900 abonnés étaient privés d'électricité, la plus grosse interruption étant située dans le secteur de Laterrière. En fin de soirée, 47 clients étaient touchés, répartis dans quatre secteurs différents.