Le Quotidien
Mélanie Boivin, directrice générale du Centre d’amitié autochtone du Lac-Saint-Jean, Stéphanie Lachance, adjointe parlementaire du ministre de la Famille, et Nancy Jean-Pierre, la mère d’Evie-Liane Petiquay, entourent la jeune hockeyeuse.
Mélanie Boivin, directrice générale du Centre d’amitié autochtone du Lac-Saint-Jean, Stéphanie Lachance, adjointe parlementaire du ministre de la Famille, et Nancy Jean-Pierre, la mère d’Evie-Liane Petiquay, entourent la jeune hockeyeuse.

Victime de racisme au hockey, Evie-Liane Petiquay témoigne à Québec

Guillaume Pétrin
Guillaume Pétrin
Le Quotidien
Beaucoup de choses ont évolué positivement dans la vie d’Evie-Liane Petiquay depuis qu’elle a décidé de dénoncer à visage découvert le racisme qu’elle subissait en tant que joueuse de hockey autochtone. Elle a reçu de nombreux messages d’encouragement et repris confiance en elle sur la glace. Dernièrement, elle a même été invitée à livrer son témoignage à Québec, dans le cadre d’une consultation publique sur l’intimidation.