Vibrant hommage aux disparus

Comme chaque année depuis 1919, le jour du Souvenir a été célébré, mercredi, afin de rendre hommage aux hommes et aux femmes qui ont servi le Canada en temps de guerre et de paix. À la base militaire de Bagotville, 750 militaires et 240 invités ont assisté à la cérémonie où étaient présents le commandant de la 3e Escadre Darcy Molstad et le président d'honneur Jean Cauchy, vétéran de la Deuxième Guerre mondiale.
<p>Le président d'honneur Jean Cauchy, vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, a pris part à la cérémonie.</p>
À l'origine, jusqu'en 1931, le jour du Souvenir était appelé jour de l'Armistice. C'est le député fédéral Alan Neill qui, à l'époque, introduisit un projet de loi pour changer le nom de cette journée. Hier, à la base de Bagotville, une cérémonie empreinte d'émotions a permis de souligner l'apport des 1 500 000 personnes qui ont servi tout au long de l'histoire.
Le président d'honneur, le vétéran Jean Cauchy, a pris part à la cérémonie. Enrôlé dans l'Aviation royale canadienne le 6 juillet 1942 à Québec, il a été transféré en Angleterre en 1944. Il a effectué six missions en Allemagne avant que son avion ne soit abattu par des avions allemands au-dessus de la ville d'Hanovre, le 5 janvier 1945. Il a été fait prisonnier jusqu'au 12 mai 1945. Le 25 novembre 2014, il a été nommé au grade de Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur par le président de la République française.
Au même moment à Ottawa, une cérémonie nationale présidée par le gouverneur général a été tenue au Monument commémoratif de guerre du Canada en présence du premier ministre et de vétérans, notamment. Tous portaient le symbole du jour du Souvenir, le coquelicot, sur le revers gauche de leur vêtement, soit le plus près possible du coeur.