Les députés péquistes Sylvain Gaudreault, Mireille Jean et Alexandre Cloutier ont annoncé la tenue d’un forum de tous les intervenants qui désirent mettre en place une nouvelle plateforme de concertation régionale.

Vers une meilleure concertation

Les trois députés péquistes de la région lancent une invitation pour le 28 février aux représentants de la société civile et de tous les paliers de gouvernement afin d’établir ce que pourrait être la meilleure plateforme de concertation pour l’avenir du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

D’entrée de jeu, les députés Mireille Jean, Sylvain Gaudreault et Alexandre Cloutier assurent que cette démarche non partisane a pour seul objectif de servir les intérêts supérieurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Cette initiative répond à des constats réalisés par les trois parlementaires depuis la fermeture des conférences régionales des élus.

« Ce sont des messages que nous entendons. Les gens veulent un endroit où ils peuvent discuter des enjeux régionaux », précise le député Sylvain Gaudreault. Le projet initié par les souverainistes ne va pas à l’encontre de la politique de développement régional du gouvernement et du suivi du sommet économique.

Il n’a pas plus pour objectif de diminuer ou limiter l’importance de la Conférence administrative régionale qui a été réactivée sous le gouvernement de Pauline Marois. « La Conférence administrative régionale est une structure très administrative composée des directions régionales des ministères », rappelle Alexandre Cloutier.

Selon Mireille Jean, la démarche proposée est obligatoirement inclusive et non partisane. Des invitations ont donc été lancées au premier ministre Philippe Couillard et à son collègue de Dubuc, Serge Simard. Ce dernier a déjà accepté. Les députés fédéraux sont aussi conviés à la rencontre du 28 février.

Les députés péquistes n’ont pas l’intention de proposer de modèle de plateforme de concertation. Ils ajoutent par la même occasion que certaines régions ont décidé de se doter d’une nouvelle structure.

« Oui, on pense à la Conférence régionale des élus, mais nous sommes rendus ailleurs et il appartiendra aux participants à faire valoir ce qu’ils considèrent être la plateforme dont nous avons besoin », reprend Sylvain Gaudreault.

Les réponses aux invitations n’ont pas tardé. La mairesse de Saguenay, Josée Néron, et son homologue d’Alma, Marc Asselin, participeront à l’événement.

L’animation sera assurée par la consultante en développement Isabelle Brochu. La présence de Mme Brochu assurera une neutralité pendant les débats de façon à permettre à tout le monde de pouvoir s’exprimer sur le modèle à mettre en place.