Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Des quantités de pluie importantes sont attendues pour la nuit de Noël.
Des quantités de pluie importantes sont attendues pour la nuit de Noël.

Vers un Noël doux... et vert?

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Alors que la population régionale s’apprête à trouver du réconfort dans les petits rassemblements en plein air, la forte pluie attendue les 24 et 25 décembre fait craindre le pire à certains. Selon Environnement Canada, ce ne sera toutefois pas assez pour priver le Saguenay-Lac-Saint-Jean d’un Noël blanc.

Bien que la plupart des gens auraient troqué cette pluie contre une bonne bordée de neige, de 10 à 30 mm d’eau devraient tomber du ciel, entre le 24 et le 26 décembre. Mais les quantités reçues varieront quelque peu en fonction du secteur, selon le météorologue d’Environnement Canada, Alexandre Parent.

« Ça va tomber de façon assez soutenue dans la nuit du 25. Les secteurs vers l’Est, plus près du fleuve, de Charlevoix et de Tadoussac, c’est vraiment là où l’on attend les quantités de pluie les plus importantes. On pourrait y dépasser la trentaine de millimètres. Pour ce qui est des secteurs de Bagotville, du Saguenay et du Lac-Saint-Jean, les précipitations risquent d’être un peu moins intenses. »

Le retour de températures plus froides pourrait permettre une bonne accumulation de neige en fin de 2020.

Au grand bonheur des amateurs de sports d’hiver, la pluie ne sera pas suffisante pour faire fondre le couvert de neige accumulé. Même si les précipitations n’ont pas été si abondantes depuis le début de la saison, le nombre de centimètres de neige au sol serait assez volumineux pour absorber l’accumulation d’eau et empêcher la verdure de reprendre le dessus. D’ailleurs, il demeure plutôt rare que le Saguenay-Lac-Saint-Jean doive se passer de neige un 25 décembre, même si la tendance vers un mercure plus doux est bien présente.

« On parle d’un Noël vert quand il y a moins de trois centimètres de neige au sol. La dernière fois que c’est arrivé, c’est en 2011, on avait alors un centimètre à Roberval. Mais il y a vraiment une tendance à avoir de moins en moins de neige à Noël, on le voit à l’échelle du pays. C’est prouvé qu’il y a moins de neige maintenant qu’il y en avait dans les années 1970-1980. Mais vous êtes chanceux au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les probabilités sont encore presque à 100 % de chances d’avoir un Noël blanc », analyse Alexandre Parent.

Et pour ceux qui voudraient planifier davantage leur congé des Fêtes, le retour de températures plus froides dès le 26 décembre permettra d’envisager quelques flocons. La région pourrait compter sur une nouvelle accumulation en fin de 2020, selon le météorologue d’Environnement Canada.

« Pour l’instant, il y aurait une quantité significative de neige prévue pour le 29 décembre, mais c’est sûr qu’il est un peu tôt pour le confirmer. »