Le Seabourn Quest arrivera au quai de La Baie dimanche, vers 10h, avec ses 450 passagers.

Vers le 500 000e visiteur à La Baie

La saison automnale des croisières internationales débute en fin de semaine avec la venue du Seabourn Quest et un « feu roulant » de navires est attendu jusqu’au 1er novembre au quai d’escale de La Baie.

Même si quelques bateaux ont été accueillis cet été, la haute saison commencera dimanche pour les responsables de ce créneau chez Promotion Saguenay, Priscilla Nemey et Isabelle Gagnon, qui ont rencontré Le Quotidien avec enthousiasme mercredi. La « période des couleurs » fait la réputation du fjord, assurent-elles.

L’ambiance sera à la fête le 2 septembre, alors que le festival la FouART, qui allie les arts de la rue, le cirque, la danse et la musique, se tient toute la fin de semaine au centre-ville baieriverain. C’est d’ailleurs la présence dynamique des locaux qui bonifie l’expérience des croisiéristes, selon les responsables, qui invitent toute la population à consulter l’horaire en ligne.

« Le 18 octobre, on franchira le cap des 500 000 passagers et membres d’équipage accueillis à La Baie. Un demi-million, ce n’est pas rien », note Isabelle Gagnon. La saison 2018 est particulièrement achalandée avec 64 escales prévues, comparativement à 50 l’an dernier, pour un total de 103 128 visiteurs, ce qui fait anticiper des retombées économiques élevées.

Mais le navire attendu le plus impatiemment est sans doute le Disney Magic, qui accostera les 24 et 29 septembre, un nouveau venu dans les eaux saguenéennes. Une programmation spéciale sera élaborée pour l’occasion et un service de navettes sera mis en place pour la population régionale.

« Il s’agit d’une clientèle plus familiale, qui recherche un autre genre d’activités, indique Mme Nemey. C’est important pour nous de varier les lignes de croisière avec qui nous collaborons. »

Plusieurs forfaits sont proposés à ces croisiéristes sur le site de Disney Cruise Line, comme une visite au Zoo sauvage de Saint-Félicien, du kayak de mer sur le Saguenay ou le spectacle de La Fabuleuse histoire d’un Royaume.

D’ici là, une autre première aura lieu le dimanche 16 septembre, alors que quatre navires seront de passage en même temps, un défi logistique possible grâce à l’expérience acquise durant les 11 dernières années.

« On en a déjà accueilli trois. Je ne peux pas dire que quatre est notre maximum, car nous calculons notre capacité selon le nombre de passagers, et non le nombre de navires. Cette journée-là, un sera à quai. Les visiteurs des trois autres arriveront avec des navettes », explique Priscilla Nemey.

Cette semaine-là sera bien occupée avec 13 bateaux prévus en six jours. Les navires de la dernière saison sont tous de retour, y compris le Queen Mary 2, qu’on pourra voir le 2 octobre.

On remarque une hausse de la clientèle allemande. Un guide dans leur langue a d’ailleurs été traduit cette année. Le document de 28 pages est bien apprécié des croisiéristes. « Avec les photos, ça leur fait un souvenir », ajoute Isabelle Gagnon.

Dans les bureaux de Promotion Saguenay, Priscilla Nemey et Isabelle Gagnon ont décrit les points saillants de la saison automnale des croisières internationales.