Au départ de la Randonnée Hydro-Québec, le président du Conseil de l’industrie forestière du Québec et ancien député fédéral, Denis Lebel, avait posé en compagnie de l’ambassadeur médiatique de la Véloroute des Bleuets, Yvan Martineau, et le directeur général, David Lecointre.

Véloroute des Bleuets: une rencontre importante

Les dirigeants de la Véloroute des Bleuets auront une rencontre importante, mercredi, avec les députés caquistes pour voir si Québec va fournir sa part du plan de développement de 16 M $.

« On va rencontrer le caucus des députés régionaux de la CAQ avec Mme Laforest, Éric Girard et Nancy Guillemette. C’est une deuxième rencontre qui fait suite à la présentation du plan de gestion de l’infrastructure qu’on leur a déposé il y a quelques mois. Ils travaillent le dossier et ils semblent positifs, et ils nous reçoivent pour voir comment on peut faire aboutir le dossier parce que c’est un dossier qui doit être financé en partenariat avec le provincial et le fédéral. Richard Hébert a dit qu’il y a de l’argent au niveau du fédéral, donc on espère avoir une bonne conclusion avec les députés provinciaux qui ont travaillé avec François Bonnardel (ministre des Transports) », a dévoilé au Quotidien David Lecointre, le directeur général de la Véloroute des Bleuets, rencontré dans le cadre de la Randonnée Hydro-Québec.

La rencontre se déroulera à Roberval. Il y aura également à cette occasion le président de la Véloroute, Michel Chiasson, et le président du comité intermunicipal de coordination, qui est Lucien Boivin.

« Le 2e dossier qui appartient aussi au provincial, c’est le programme d’aide financière à la Route verte qui n’a pas été encore annoncé pour 2019 et ç’a causé plusieurs inquiétudes aux élus municipaux parce que pour la Véloroute des Bleuets, l’entretien c’est 400 000 $ par année et il y a 200 000 $ normalement qui viennent de ce programme-là. Avec le changement de gouvernement, on n’a pas encore eu la confirmation du renouvellement de programme. Il semble que le programme est prêt et qu’il va être annoncé », a-t-il ajouté.

+ PEU DE MAIRES

Lors du rassemblement à Roberval samedi soir, David Lecointre a pu faire avancer ses dossiers, alors que les députés Nancy Guillemette et Richard Hébert étaient présents. Il n’y avait toutefois qu’un seul maire, soit celui de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, André Fortin. Ce dernier est bénévole et s’est impliqué tout au cours de la fin de semaine. Les maires de Dolbeau-Mistassini et Roberval, les deux villes qui reçoivent les 450 participants pour la nuit, n’ont pas été aperçus. Alma avait délégué le conseiller municipal Jocelyn Fradette samedi soir. Par le passé, il arrivait même de voir des maires faire la Randonnée Hydro-Québec en totalité. « Je suis content de voir que le maire de Métabetchouan s’implique beaucoup et il est sur le conseil d’administration de la Véloroute. À Normandin, on a été reçu par des membres du conseil municipal qui faisaient le ravitaillement. Ici à Roberval, il y avait Marie-Ève Lebel qui était la représentante. Vous avez bien vu qu’il n’y avait pas de maire, je ne peux dire autre chose », a admis David Lecointre. Par contre, le maire de Saint-Gédéon, Émile Hudon, a eu une présence remarquée et bien appréciée des cyclistes. Il remettait des chocolats confectionnés par Chocolats Rose Élisabeth lors du passage des participants dans sa municipalité, dimanche.