Les participants devaient effectuer divers travaux, avant d’être évalués par des professionnels et enseignants.

Valoriser les formations

Huit élèves du Centre de formation professionnelle de Jonquière ont obtenu leur billet pour la finale provinciale des Olympiades québécoises des métiers et des technologies, au terme de deux journées qui mettaient en vedette les formations professionnelles et techniques.

La compétition régionale se déroulait la semaine dernière dans le cadre des 15es Olympiades québécoises, qui auront lieu du 2 au 5 mai à Montréal. Mardi et mercredi, huit formations étaient en vedette et les huit médaillés d’or se qualifiaient pour la finale provinciale.

Alexandra Chaumont (peinture en bâtiment), Katherine Landry (cuisine), Élodie Gagnon (pâtisserie), Carl Lévesque (réfrigération), Maxime-Olivier Beaumont (électricité), Jamal Ait Tahar (plomberie et chauffage), Charles Rochefort et Keven-Alexandre Cleary (électromécanique de systèmes automatisés) sont les grands gagnants.

Les gagnants des Olympiades québécoises des métiers et des technologies : Carl Levesque, Alexandra Chaumont, Élodie Gagnon, Katherine Landry, Maxime-Olivier Beaumont, Jamal Ait Tahar, Charles Rochefort et Keven-Alexandre Cleary (absent de la photo).

« C’est un moteur de promotion pour les métiers, mais c’est aussi un outil de valorisation de la formation professionnelle et de l’expertise que les jeunes développent à l’école, a exprimé le directeur adjoint du Centre de formation professionnelle de Jonquière, Martin Bédard, en compagnie de son adjoint Louis Langlois. Cette compétition amicale permet de déterminer les talents et c’est une expérience supplémentaire qui peut être ajoutée au C.V. ».

À titre d’exemple, les participants devaient exercer un montage de plomberie, monter des panneaux électriques, réaménager une surface, poser du papier peint, faire un recouvrement de peinture, etc.

« Il y avait des étapes déterminées avec des paramètres bien précis, a expliqué Louis Langlois. L’élève était évalué en fonction du résultat, de la suite logique des procédures et de l’utilisation des bonnes techniques. Nos enseignants étaient accompagnés de partenaires externes de l’industrie pour procéder à l’évaluation de nos élèves. »

La récompense peut être grande pour les gagnants des Olympiades provinciales à Montréal, en mai. Le champion de chaque formation se qualifie pour la finale canadienne à Edmonton, au début du mois de juin, et advenant un titre national, il va participer au mondial, à Kazan en Russie, du 29 août au 3 septembre 2019.

Le directeur adjoint du CFP de Jonquière, Louis Langlois