Rencontrés sur un chantier de construction, Keven Gagnon, Stéphane Fortin, Keven Villeneuve et Pierre-Étienne Côté étaient tout sourire malgré la température.

Vague de froid: le secret, être bien habillé

La vague de froid qui a frappé le Saguenay-Lac-Saint-Jean, vendredi, n'a pas découragé ceux qui travaillent à l'extérieur. C'était frigorifiant, mais les gens rencontrés lors d'une tournée réalisée dans Lac-Saint-Jean-Est par Le Quotidien étaient tout sourire. Leur truc pour garder le moral; porter des vêtements chauds et bouger constamment.
Avec le refroidissement éolien, la température ressentie dans les différentes stations météorologiques d'Environnement Canada oscillait entre -35 et -42 degrés Celsius.
Les cartes mesurées démontraient des températures de -25 à -30 degrés. Fort heureusement, les rayons du soleil étaient de la partie et Éole s'est fait discret. Dans la région, le record de froid pour un 16 décembre remonte à 1943, alors que le mercure atteignait les -33,3 degrés, sans le facteur vent.
«On voit ces températures, surtout en janvier ou février. C'est rare que l'on voie ça juste avant la période des Fêtes», a mentionné le facteur Olivier Desgagné. Ce dernier a débuté sa journée de travail à 7h. Habillé chaudement, il devait parcourir une vingtaine de kilomètres à pied pour faire la livraison de courrier. «Ça va quand même bien. Il fait soleil. Avec ma combine, mon foulard, mon capuchon et mes bottes chaudes, je n'ai pas froid. Mais je dois marcher sans arrêt. Il ne faut pas que j'arrête de bouger. Le travail est un peu plus difficile qu'à l'habitude. Une petite pause sur l'heure du dîner me permettra de me réchauffer et de repartir pour terminer ma journée», a-t-il partagé à l'équipe du Quotidien, en milieu de matinée. Après seulement quelques minutes d'entretien, le facteur avait commencé à grelotter. D'un pas ferme, il a rapidement repris le boulot pour se réchauffer.
Sur les chantiers de construction, les travailleurs avaient bon moral et ils ne ressentaient pas l'effet du froid. Certains étaient déjà au travail avant que le soleil se lève.
«On est bien habillés. Avec de bons gants, de bonnes bottes et un bon ensemble, ça va bien. Ça nous réchauffe de bouger», ont témoigné Keven Gagnon, Stéphane Fortin et Keven Villeneuve. Ceux-ci ont passé la journée dehors, sur un chantier situé à l'entrée sud d'Alma. «Je vous dirais que j'ai même chaud. Ça va super bien. On fait ce que l'on a à faire avant les vacances qui débuteront le 23 décembre», a ajouté leur confrère, Pierre-Étienne Côté.
Environnement Canada
«Nous avons un système météo qui passera au cours de la fin de semaine. Les températures vont se radoucir, samedi, pendant la journée. Le mercure se rapprochera des normales de saisons, qui se situent à -10 degrés, et nous aurons des précipitations de neige. Dimanche, il pourrait même y avoir de la pluie verglaçante», a précisé Marie-Ève Giguère, météorologue chez Environnement Canada.
Cette dernière a souligné que les poussées d'air froid du genre ne sont pas anormales en décembre. Celles qui surviennent ne durent cependant qu'une seule journée. Madame Giguère prévoit qu'une autre vague de froid frappera la région, lundi.