Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Vaccination: le CIUSSS prêt, mais plusieurs questions en suspens

Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Au moment précis où les premières doses du vaccin contre la COVID-19 arrivent au Canada, le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean ne sait pas encore quand débutera la campagne régionale de vaccination, mais se dit «prêt à commencer».

Le vaccin qui sera accessible en premier, ici, est celui élaboré par Pfizer et BioNTech. Comme il n’est pas recommandé de le déplacer selon les autorités de la Santé publique, les premières doses seront donc administrées là où se trouvent les clientèles jugées prioritaires par Québec.

«Les détails régionaux seront fournis éventuellement par chaque établissement, mais nous ne les détenons pas encore. À l’heure actuelle, une vingtaine de sites de vaccination ont été choisis pour recevoir le vaccin dans les semaines suivantes pour couvrir l’ensemble du territoire. Il est cependant trop tôt pour nommer les endroits ciblés», indique Simone Lalancette-Larouche, agente d’information du CIUSSS, à la suite d’une série de questions posées par Le Quotidien, dimanche.

Comme c’est le cas partout dans la province, les doses seront limitées au départ. Certains groupes ont été identifiés comme étant prioritaires par le Comité sur l’immunisation du Québec.

La région ne fait pas exception à la règle. Les travailleurs du réseau de la santé et les résidents des CHSLD font partie de ceux qui obtiendront les premiers vaccins.

«Les premiers groupes qui auront accès au vaccin seront informés rapidement des endroits où se déroulera leur vaccination», ajoute Mme Lalancette-Larouche, précisant que dès que le CIUSSS aura des indications plus concrètes à transmettre, tant sur les emplacements que sur les doses qui seront disponibles, la population du Saguenay-Lac-Saint-Jean sera mise au courant.