Usine PFR de Dolbeau-Mistassini: la production peut reprendre

Les travailleurs temporairement mis à pied à l’usine de Dolbeau en raison du blocus ferroviaire pourront retrouver leur poste habituel dès vendredi matin.

Karl Blackburn, porte-parole de la papetière Produits forestiers Résolu (PFR), a confirmé au Quotidien que son équipe se sentait en mesure de reprendre la production, mais que la situation ne sera pas complètement rétablie avant plusieurs semaines.

Le porte-parole de l’entreprise explique que, pour une journée d’arrêt, deux jours sont nécessaires pour revenir à la normale. « Le réseau ferroviaire est actuellement très engorgé et le chemin de fer du Canadien National (CN) doit ramener plusieurs wagons sur le réseau. Même si le blocus est levé, les conséquences sur l’usine ne pourront être rétablies du jour au lendemain. »

M. Blackburn s’est toutefois montré optimiste face aux prochaines semaines et très satisfait du travail qu’a mené Résolu auprès du CN pour atténuer les impacts sur les employés de l’usine Dolbeau.

Rappelons que l’usine a dû procéder à une fermeture temporaire de ses installations en raison du manque d’espace pour entreposer la production de la papeterie. Le porte-parole de PFR souligne cependant que plusieurs travailleurs ont pu être réaffectés temporairement afin de minimiser les impacts financiers. Certains d’entre eux se sont occupés de la maintenance ou de l’entretien en attendant la réouverture de l’usine.

Scieries

Malgré les difficultés qui ont accompagné l’incapacité à expédier la production aux différents clients en Amérique du Nord, les scieries du Lac-Saint-Jean ont pu rester ouvertes tout au long du blocus. « Beaucoup d’inventaires dans les cours devront toutefois être écoulés dans les prochaines semaines. »