Ursula Larouche

Ursula Larouche quitte Port de Saguenay

L’Administration portuaire du Saguenay enregistre une nouvelle démission en quelques mois au sein de son conseil d’administration avec le départ d’Ursula Larouche tout juste désignée en octobre par le gouvernement provincial.

Cette démission a été annoncée la semaine dernière et survient après le départ de Lina Boivin qui s’était présentée candidate libérale à l’élection fédérale partielle dans Chicoutimi-Le Fjord.

Selon les informations obtenues de source généralement bien informée, la démission de Mme Larouche s’expliquerait par des motifs personnels et n’aurait rien à voir avec des décisions liées aux orientations de Port de Saguenay.

Il n’a pas été possible de communiquer avec Mme Larouche au sujet de son départ. Elle avait été nommée au sein du c.a. pour un mandat de trois ans.

Avec ce départ, le conseil d’administration de l’organisme fédéral ne compte plus que trois administrateurs sur les sept prévus, soit Martial Bouchard à la présidence, Lauraine Gagnon, au poste de secrétaire-trésorière, et Stéphane Bédard à la vice-présidence.

En vertu de la Politique maritime nationale, le conseil d’administration d’un port fédéral doit comprendre sept administrateurs dont trois sont nommés directement par la municipalité, Québec et Ottawa. Les quatre autres sont nommés par le ministre fédéral des Transports après consultation avec les utilisateurs sous forme de cooptation.

À Port de Saguenay, une vingtaine d’utilisateurs du port figurent sur la liste, dont certains sont plus importants.

Parmi eux on retrouve Arrimage Québec (chargement de navire), une division de Terminaux portuaires du Québec, Servitank (entreposage de produits chimiques), Mines Seleine, des Îles-de-la-Madeleine (sel de déglaçage), ou encore Groupe Desgagné (transport maritime) ainsi que Produits forestiers Résolu.