Plusieurs personnes ont assisté à l'annonce d'Ubisoft, mardi, à la Place du citoyen.

UQAC: un doctorat en création vidéo dans la mire

L'annonce de l'ouverture d'un nouveau studio Ubisoft, à Saguenay, réjouit la nouvelle rectrice de l'UQAC, Nicole Bouchard. Selon elle, cette annonce pave la voie à la mise en place d'un nouveau programme de doctorat en création vidéo.
L'annonce de l'ouverture d'un nouveau studio Ubisoft, à Saguenay, réjouit la nouvelle rectrice de l'UQAC, Nicole Bouchard.
En marge de la conférence de presse, Mme Bouchard a mentionné qu'il fallait attribuer à l'équipe du Département d'informatique et de mathématique, dont font partie Yves Chiricota et Bob-Antoine Jerry Ménélas, directeur du programme d'études de cycles supérieurs en informatique, et au laboratoire NAD le travail qui a permis de mettre en place et perfectionner des programmes d'enseignement au baccalauréat, en maîtrise et au doctorat offerts à des étudiants québécois et français. « Ce serait plaisant de conserver nos jeunes étudiants finissants chez nous dans la région et d'alimenter le travail de recherche et de développement », affirme Mme Bouchard.
L'UQAC compte actuellement une soixantaine d'étudiants inscrits au baccalauréat en informatique, soixante-dix autres à la maîtrise tandis que le programme de doctorat en compte 23. Elle a mentionné qu'un projet de doctorat en création vidéo est actuellement en voie de développement.
Soulignons qu'Ubisoft a annoncé lundi l'octroi d'une enveloppe de 13 M $ sur cinq ans pour assurer la relève, la recherche universitaire et le développement de startups en création vidéo, la mise en place de stages ou de concours universitaires. Mme Bouchard a mentionné qu'il revient à la région d'aller chercher une partie de cette enveloppe.
Réactions
Le président de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord, (CCISF), Carl Côté, est convaincu que d'autres entreprises complémentaires verront le jour dans la région grâce à l'expertise qui sera développée à Saguenay. « L'investissement de 135 M $ de dollars d'ici 2027 pour l'expertise ''online'' favorisera assurément le développement de ce créneau d'avenir. L'annonce d'aujourd'hui ouvre la voie à une valeur ajoutée pour l'économie de notre région qui doit, à l'instar des grands centres, poursuivre et accélérer son virage vers le développement des nouvelles technologies. »
La CCISF affirme par conséquent qu'elle travaillera afin de faciliter l'établissement d'Ubisoft à Saguenay et tend ainsi la main au géant informatique.
« La création à terme de ces 125 nouveaux emplois, qui seront principalement occupés par des jeunes, permettra non seulement la rétention de la relève, mais elle attirera également des talents de l'extérieur qui viendront s'établir chez nous », a déclaré Carl Côté.
Alexandre Cloutier
Le député péquiste de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, a affirmé que l'arrivée d'Ubisoft est « une bonne nouvelle économique qui donnera de nouvelles opportunités dans un créneau d'avenir et un élan à nos institutions d'enseignement. C'est grâce à une initiative de Bernard Landry que le Québec est devenu une terre d'accueil pour les grandes entreprises en multimédia », a déclaré M. Cloutier sur son compte Facebook
Devicom salue la venue d'Ubisoft
(Patricia Rainville) - L'entreprise Devicom salue la décision d'Ubisoft de s'implanter au Saguenay. 
Selon l'entreprise, qui oeuvre dans l'innovation et la créativité, cette arrivée amènera un développement à la « Silicon Valley version saguenéenne ».
« La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean va devenir attractive pour les nouveaux talents. L'offre et la demande y seront présentes. Avec le temps, cela va permettre de ramener des talents de l'économie numérique et tout le monde y sera gagnant », a commenté la vice-présidente et directrice générale de Devicom, France Lavoie