Rémi Tremblay (au centre) sera le premier conférencier des Grandes Conférences, nouvel événement de l'ADUQAC. Il est accompagné du président et éditeur du Quotidien/Progrès-Dimanche, Michel Simard, et la directrice des comptes à La Capitale Assurances Générales, Linda Blais.

UQAC: nouvelle activité pour les finissants

L'Association des diplômés de l'UQAC (ADUQAC) lance une nouvelle activité privilège pour ses finissants. La première édition des Grandes Conférences recevra comme invité Rémi Tremblay, homme d'affaires qui a connu du succès tôt dans sa carrière. L'événement se déroulera le 18 avril à l'hôtel Le Montagnais, dans une salle pouvant accueillir jusqu'à 500 personnes.
L'ancien étudiant en administration à l'UQAC a grandi à Rivière-du-Moulin. Fondateur d'Adecco Québec en 1989 et patron dès l'âge de 22 ans, M. Tremblay n'a pas hésité bien longtemps avant d'accepter l'invitation.
«La question n'est pas de savoir pourquoi j'ai accepté l'invitation, mais plutôt pourquoi avoir pensé à moi, a lancé Rémi Tremblay lors d'une conférence annonçant le lancement de la nouvelle activité, jeudi après-midi, au Salon Alphonse-Desjardins de l'UQAC. Je me sens drôlement privilégié d'être là. Je dois dire que je suis assez préoccupé de ce qu'on a fait de notre façon de vivre l'aventure de l'entreprise, de la façon dont on fait de l'économie, de la façon de faire dans nos villes, dans nos établissements de santé, etc.»
Rémi Tremblay a fondé la Maison des Leaders, où son rôle est d'accompagner des patrons, des gestionnaires et leurs équipes. Sa croyance est qu'en devenant un meilleur être humain, on devient un meilleur patron. Sa conférence, «Le leader en vous», offerte le 18 avril aux diplômés de l'UQAC, tournera autour d'une thématique basée sur le développement du potentiel comme leader, mais également, et particulièrement, comme humain.
«Si on s'y met tous ensemble, on peut réfléchir sur notre façon de faire dans tous les secteurs de la vie, a souhaité Rémi Tremblay. C'est pour cette raison que j'ai accepté l'invitation et je suis heureux de pouvoir amorcer un premier dialogue sur le sujet avec la grande communauté de l'UQAC.»
Opportunités
La coordonnatrice de l'ADUQC, Josée Bourassa, a rappelé l'importance d'offrir des opportunités de rassemblement aux finissants. La création des Grandes Conférences s'inscrit dans cette volonté.
«Les étudiants sont importants lorsqu'ils arrivent à l'université, et les diplômés le sont tout autant lorsqu'ils quittent nos salles de cours, a-t-elle souligné. On est là pour mettre en valeur l'expertise et le savoir de nos diplômés et faire en sorte qu'on puisse réfléchir tous ensemble à maintenir le sentiment d'appartenance. Pour ce faire, on doit créer des occasions et c'est pour cette raison qu'on lance la première édition des Grandes Conférences. On espère que l'événement deviendra un rendez-vous annuel.»
Partenaires
En plus de La Capitale Assurances Générales, Le Quotidien/Progrès-Dimanche est un autre partenaire des Grandes Conférences. Présent à la conférence, le président et éditeur du journal, Michel Simard, a exprimé toute sa gratitude pour l'établissement d'enseignement.
«Je suis un produit de l'UQAC et si elle n'avait pas existé, peut-être que je ne serais pas assis devant vous, a-t-il mentionné. On ne dira jamais assez à quel point l'Université est importante. C'est la plus grande institution du Saguenay-Lac-Saint-Jean et il faut qu'on fasse front commun pour l'aider à grandir.»
Pour la première édition des Grandes Conférences, l'ADUQAC organise un concours pour ses futurs diplômés. Un total de 80 billets seront tirés parmi les finissants de la prochaine cohorte. La réservation en ligne se fait sur le site aduqac.ca/gc2017. Dans la région, on dénombre 20 000 finissants de l'UQAC. Ce chiffre s'élève à 42 000 à travers le Québec.