Alexandre Cloutier se concentrera désormais que sur son rôle de vice-recteur aux partenariats.

UQAC: le poste de Cloutier scindé

L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) cherche un nouveau secrétaire général. Alexandre Cloutier occupait le poste depuis 2018, en plus de celui de vice-recteur aux partenariats. Une tâche trop imposante pour un seul homme, selon l’UQAC, qui a décidé de scinder le poste en deux.

« Comme tout le monde le sait, il y a beaucoup de dossiers qui touchent les partenariats, dont les étudiants internationaux, et le développement du Centre des Premières Nations Nikanite et de l’École NAD. Après un an, on a constaté que ce mandat était assez important pour être une tâche. C’est pour cette raison qu’on va ouvrir le poste de secrétaire général », indique Marie-Karlynn Laflamme, porte-parole de l’UQAC.

Alexandre Cloutier, qui a signé un contrat de cinq ans, conserve le même salaire, évalué à environ 180 000 $. Mais l’ajout d’une nouvelle ressource ne viendra pas alourdir la masse salariale, précise la direction de l’UQAC. Le poste de directeur juridique, qui devait être créé sous peu, sera abandonné. Le secrétaire général, qui est en quelque sorte le gardien de tous les processus juridiques, héritera des tâches. Les gens qui postulent doivent être titulaires d’un titre légal, comme avocat ou notaire.

Joint vendredi, le président du syndicat des professeures et professeurs de l’UQAC voit d’un bon oeil ce changement. Le poste de secrétaire général doit être indépendant de toute autre tâche.

« On fait un retour à l’ancien modèle. C’est ce qu’on a toujours dit d’ailleurs. Le secrétaire général doit être indépendant. Par exemple, en 2012, le vice-recteur aux affaires étudiantes était aussi secrétaire général. En 2012, rappelez-vous, c’était la grève étudiante. Donc le secrétaire général devait gérer les injonctions tout en étant vice-recteur aux étudiants », pointe le président syndical, Gilles Imbeau, en parlant de possible incompatibilité dans les tâches.

L’offre d’emploi pour le poste de secrétaire général devrait être lancée dans quelques jours.