La direction de l’UQAC et le Syndicat des chargés et chargées de cours (SCCCUQAC) ont procédé à la signature de la convention collective renouvelée. Sur la photo, en première rangée, Martin Côté, vice-recteur aux affaires étudiantes et secrétaire général, Nicole Bouchard, rectrice, Richard Perreault, président du SCCCUQAC, Christian Roy, 1er vice-président du SCCCUQAC; en deuxième rangée, Emily Bouchard, secrétaire de direction, Marie-Eve Harvey, agente de gestion du personnel, Érick Chamberland, doyen des affaires départementales, Monique Demers, membre du comité de négociations pour le SCCCUQAC, Frédéric Lavigne, conseiller syndical FNEEQ-CSN, Franck Basset, 2e vice-président du SCCCUQAC, ainsi que Jessica Bérubé, secrétaire du SCCCUQAC.

UQAC: La convention collective renouvelée

Les chargés de cours de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) ont renouvelé leur convention collective. Les quelque 700 membres du syndicat disposent ainsi d’un contrat de travail valide jusqu’au 31 décembre 2020.

La direction de l’établissement et le Syndicat des chargés et chargées de cours (SCCCUQAC) ont procédé vendredi à la signature de la convention collective renouvelée. L’UQAC devient ainsi l’une des premières universités au Québec à conclure une entente qui satisfait les attentes et objectifs de tous.

« Le résultat des négociations démontre le désir, tant du côté patronal que syndical, d’allier les forces de chacun pour répondre, entre autres, aux besoins des étudiants dans un contexte de changement des environnements d’enseignement. De part et d’autre, les parties ont su aborder les négociations de façon constructive pour arriver à conclure cette entente qui vient sceller les relations de travail des chargés de cours pour les prochaines années », affirme la direction de l’UQAC dans un communiqué.