Me Guy Wells, président de la Fondation de l’UQAC et Alexandre Cloutier, vice-recteur aux partenariats et secrétaire général de l’UQAC, ont remis un certificat de reconnaissance à Masoud Farzaneh pour son soutien à la relève.

UQAC: 165 000 $ au Fonds Masoud Farzaneh

Le professeur émérite de l’Université du Québec à Chicoutimi, Masoud Farzaneh, continue de contribuer au développement de la recherche. Il octroie un montant additionnel de 165 000 $ au Fonds Masoud Farzaneh dédié aux étudiants en ingénierie qui étudient aux cycles supérieurs, portant le total disponible à 285 000 $.

Il y a quelques années, Masoud Farzaneh a créé un fonds de 120 000 $ permettant de remettre annuellement un montant total de 6000 $ en bourses étudiantes. La bonification de 165 000 $ annoncée vendredi matin en présence des membres de la Fondation de l’UQAC permettra dorénavant de remettre 16 000 $ en bourses annuellement.

« Nous sommes très fiers de recevoir ce matin la donation additionnelle de M. Farzaneh », a affirmé Me Guy Wells, président de la Fondation de l’UQAC.

Le Fonds Masoud Farzaneh vise à promouvoir, développer et soutenir financièrement les activités de recherche dans le domaine de la production, du transport et de la distribution de l’énergie électrique en région nordique par le biais de bourses d’études au doctorat et à la maîtrise en ingénierie.

Le professeur émérite de l’Université du Québec à Chicoutimi Masoud Farzaneh a bonifié le Fonds Masoud Farzaneh d’une somme de 165 000$.

Masoud Farzaneh, récemment retraité, a fondé et dirigé le Centre international de recherche sur le givrage et l’ingénierie des réseaux électriques (CENGIVRE). Il a également été titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’ingénierie du givrage atmosphérique des réseaux électriques (INGIVRE) à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Il est aussi l’initiateur du programme de maîtrise en ingénierie de l’UQAC, qu’il a dirigé de 1990 à 1992.

« Avec le Fonds Masoud Farzaneh, il a voulu pérenniser la formation de la relève. Au cours de sa carrière, il a contribué à former plus de 220 scientifiques. C’est un apport plus que notable à la communauté scientifique », a souligné Alexandre Cloutier, vice-recteur aux partenariats et secrétaire général de l’UQAC.

Ce dernier a profité de l’occasion pour remettre un certificat de reconnaissance à M. Farzaneh en compagnie de Me Guy Wells.

La contribution de M. Farzaneh a été saluée par une ovation.

Le professeur émérite de l’Université du Québec à Chicoutimi Masoud Farzaneh a bonifié le Fonds Masoud Farzaneh d’une somme de 165 000$.

« Cet apport va permettre de remettre des bourses. Ça va continuer même après moi. Dans cette étape de ma vie, c’est important pour moi de supporter nos étudiants dans le domaine de la recherche sur le givrage. C’est important de m’assurer que les jeunes chercheurs vont continuer de prendre le même cheminement. Comme je suis à la retraite, c’est important encore plus de continuer pour qu’il y ait une continuité dans ce domaine de recherche », a affirmé Masoud Farzaneh à la fin de la cérémonie.