Uniformisation de la taxe scolaire: une économie de 107$

Les propriétaires fonciers sous la juridiction du Centre de service scolaire des Rives-du-Saguenay (CSSRS) devraient économiser environ 107 $ sur leur prochaine facture de taxes pour une résidence évaluée à 200 000 $. Cette économie résulte de la décision du ministre des Finances, Éric Girard, de devancer le taux unique de la taxe scolaire et de le fixer à 10 cents du 100 $ d’évaluation.

Cette économie s’ajoute à une réduction de 144 $ décrétée en 2018-2019 alors que Québec avait décidé d’abaisser le taux de la taxe scolaire de 30 à 22 cents du 100 $. En trois ans, l’économie pour les contribuables atteindra donc 357 $.

Selon Claudie Fortin, porte-parole de la CSSRS, la taxe scolaire représente des revenus de 20 M$ pour l’exercice 2019-2020, une somme qui sera réduite à 9,3 M$ en 2020-2021 en raison des mesures annoncées. Mme Fortin a mentionné que la réduction de la taxe foncière scolaire aura un effet neutre sur le budget de l’organisme puisque Québec compensera pour le manque à gagner de l’ordre de 800 M$ pour l’ensemble du Québec.

L’ajout de près de 173 millions de dollars permet aujourd’hui au gouvernement d’annoncer une uniformisation complète dès cette année. Le taux de taxe scolaire applicable dans l’ensemble du Québec pour la période de juillet 2020 à juin 2021 sera donc fixé à 0,1054 dollar par tranche de 100 dollars d’évaluation foncière uniformisée.

Le gouvernement de la CAQ vient ainsi respecter son engagement d’éliminer les iniquités entre les régions en uniformisant le taux de la taxe scolaire au Québec. Les contribuables du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de même que ceux d’autres régions comme la Mauricie, devaient payer le taux de taxe foncière parmi les plus élevés au Québec tandis que ceux de la région des Laurentides bénéficiaient déjà du taux de taxation scolaire le plus bas à 0,10540 $.