Une traverse piétonne demandée à la sortie du pont de Sainte-Anne à Chicoutimi-Nord

Jonathan Hudon
Jonathan Hudon
Le Quotidien
Le conseil d’arrondissement de Chicoutimi a officiellement déposé une demande au ministère des Transports du Québec pour qu’une traverse piétonne soit installée sur le boulevard de Tadoussac, à la sortie nord du pont de Sainte-Anne.

La traverse actuelle ne fait tout simplement pas le travail, a admis le conseiller municipal du secteur, Simon-Olivier Côté, au terme de la séance publique du conseil d’arrondissement, mardi après-midi. Il demande donc au MTQ d’installer une traverse avec des feux clignotants, comme on en retrouve à plusieurs autres intersections sur le territoire de Saguenay.

Il espère maintenant que les travaux d’aménagement soient complétés dans la première partie de 2021. Questionné à savoir si des mesures pourraient être prises pour diminuer la vitesse dans le secteur, où la limite est fixée à 70 km/h, Simon-Olivier Côté a répondu qu’au-delà de la vitesse, le temps est venu de faire arrêter les automobilistes pour laisser passer les piétons et cyclistes qui traversent cette artère.

La problématique entourant cette traverse piétonne avait fait la manchette dans les médias, il y a environ un mois. Il avait été démontré que très peu d’automobilistes respectaient la règle de donner priorité aux piétons.

Dans le même ordre d’idée, Simon-Olivier Côté a également demandé l’installation d’une traverse piétonne au coin du boulevard de l’Université et de la rue Bégin, un autre endroit où la circulation, autant automobile que piétonne, est importante.

«C’est un endroit névralgique et seulement aujourd’hui (mardi), j’ai reçu trois courriels d’étudiants qui me demandaient de faire quelque chose», a partagé le conseiller du district #8.