Patrick Boivin, Pierre Lincourt et Keven St-Gelais du club Rotary Chicoutimi à l’épicerie communautaire La Recette.
Patrick Boivin, Pierre Lincourt et Keven St-Gelais du club Rotary Chicoutimi à l’épicerie communautaire La Recette.

Une tradition reconduite et une autre revisitée pour le club Rotary Chicoutimi

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Parce qu’on ne change pas une bonne habitude, le club Rotary Chicoutimi et la Boulangerie Chicoutimi-Nord unissent encore leurs forces cette année pour lutter contre la pauvreté dans la région, au moyen d’un don de 100 pains par semaine. En ces temps difficiles, le club fait par ailleurs appel à la population pour bonifier son projet de paniers de Noël.

COVID-19 oblige, le partenariat établi l’an passé avec Les Frigos communautaires n’a pu être renouvelé, la distribution des pains dans les réfrigérateurs ne répondant pas aux normes sanitaires.

C’est pourquoi le club Rotary Chicoutimi s’est tourné vers l’organisme La Recette, qui a accepté de recevoir et de distribuer les pains cédés au prix coûtant par Patrick LeGal, propriétaire de la Boulangerie Chicoutimi-Nord.

Entamée le 2 août dernier, la deuxième édition de cette initiative se poursuivra jusqu’au 7 décembre. Elle est financée par le club et la Fondation Rotary du district 7790, auquel il appartient.

Appel à la population

En vue d’une période des Fêtes qui s’annonce encore plus difficile pour certains, vu le contexte actuel, le club Rotary Chicoutimi fait appel à la population pour offrir davantage de paniers de Noël cette année.

Si l’édition précédente avait permis d’en distribuer un total de 24 à travers la région, et ce, uniquement aux frais du club, son président, Keven St-Gelais, parle du désir d’en faire plus pour la prochaine édition.

Il invite donc les gens à faire des dons, en contactant le club à l’adresse suivante: info@rotarychicoutimi.org.

« On essaie d’aider notre municipalité et de faire une différence proche de nous. C’est pour ça qu’on met sur pied des projets comme celui des pains et des paniers de Noël. Cette année, on a aussi ajouté des paniers de Pâques, ce qui permet de redonner encore un petit peu, plus tard dans l’année. »

Le club Rotary Chicoutimi ayant notamment à cœur les enfants et l’éducation, des efforts supplémentaires sont déployés depuis deux pour donner non seulement de quoi manger aux jeunes, mais aussi de quoi lire.

« On a eu l’initiative d’offrir des abonnements à des revues pour les enfants, pour qu’ils puissent avoir de la lecture, qu’ils puissent recevoir chaque mois durant l’année une revue à leur nom. C’est comme s’ils recevaient un cadeau tous les mois. On veut essayer de stimuler l’éducation et le goût de la lecture », explique Keven St-Gelais.