Tommy Duchesne préside le comité régional de prévention des dépendances, qui présentera une conférence de la Dre Marie-Ève Morin, mercredi.

Une spécialiste en dépendance pour parler aux jeunes

Avec la légalisation imminente du cannabis, la question de la consommation chez les jeunes est on ne peut plus d’actualité. Le comité régional de prévention en dépendance espère donc que les régionaux seront présents en grand nombre pour entendre la conférence de la Dre Marie-Ève Morin, spécialisée en dépendance, mercredi.

L’activité aura lieu à 19 h à l’école secondaire Charles-Gravel. Président du comité régional et éducateur en dépendance au sein de l’établissement d’enseignement, Tommy Duchesne croit que la notoriété de Marie-Ève Morin, son expérience terrain et ses habiletés en vulgarisation permettront à l’auditoire de bien comprendre les impacts de la consommation de cannabis et de drogues de synthèse.

Le comité existe depuis 20 ans et regroupe plusieurs organismes. Comme le précise Tommy Deschênes, la conférence est présentée en marge de la Semaine de la prévention des dépendances.

« Le contexte est particulier étant donné qu’on parle beaucoup de la légalisation du cannabis, dont la consommation est souvent banalisée, normalisée et parfois même glorifiée », note le président du comité, qui rappelle que les jeunes sont le reflet de la société dans laquelle ils vivent. 

Le comité, auquel sont représentés les instances policières et des représentants de commissions scolaires, croit avoir marqué un bon coup en retenant les services de Marie-Ève Morin, qui oeuvre à la clinique Caméléon de Montréal. Son expérience terrain auprès des toxicomanes sera très certainement profitable à l’auditoire, qui sera probablement formé de nombreux parents. La conférence est destinée à l’ensemble de la population. Le coût d’entrée a été fixé à 5 $.