Une solution pour le sentier de motoneige

Saint-Félicien a trouvé une solution pour régler la problématique du sentier de motoneige dans le secteur de la rivière aux Saumons.
Mardi, à la séance publique de la MRC du Domaine-du-Roy, les élus ont accepté que Saint-Félicien dépose une demande au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports pour obtenir un bail sur une ancienne emprise du CN devenue propriété du gouvernement. 
« Anciennement, le train passait par ce tracé. Et ce tracé a été prévu par la suite pour en faire une route qui n'a jamais été faite. Cette emprise traverse différents lots. Ce que nous voulons, c'est obtenir la permission de l'utiliser, mais de la déplacer pour la coller le long de la voie ferrée actuelle. Cela nous permettrait d'avoir un large sentier sécuritaire pour la motoneige et les quads », a expliqué le maire Gilles Potvin.
30 mètres de large
Le nouveau corridor aurait 30 mètres de large et serait long de près de sept kilomètres. Il permettrait de régler la problématique des motoneiges qui passent sur la route ou la difficulté d'obtenir des droits de passage et de dessiner un tracé chaque année.
« Ça fait des années que nous cherchons une solution et là nous avons la bonne. J'ai 600 membres du club Relais des buttes qui demandaient un tracé permanent. Il nous manque l'autorisation du ministère et du ministre. J'estime que nos chances sont très bonnes », estime le magistrat.
Pour ce qui est du pont qui traverse la rivière, Saint-Félicien songe à l'élargir afin d'aménager une section destinée exclusivement aux motoneiges, motos et quads. Ainsi, ces véhicules n'auraient plus à traverser la chaussée et pourraient se rendre jusqu'au rang du Petit-Deux pour circuler sur le sentier menant au Relais des buttes et qui donne accès aux autres sentiers fédérés.
Route d'eau et de glace
Destination Lac-Saint-Jean a décidé d'abandonner le projet de Route d'eau et de glace qui ne correspondait plus à sa mission qui est de faire la promotion du Lac-Saint-Jean comme destination touristique.
Ce concept visait à soutenir des activités touristiques ou sportives pour mettre en valeur le lac Saint-Jean sur quatre saisons.
La MRC Domaine-du-Roy a donc mandaté un permanent pour faire l'évaluation avec les autres MRC et Mashteuiatsh de la pertinence à continuer à structurer ce concept.