Gilbert Simard, maire de Saint-Fulgence
Gilbert Simard, maire de Saint-Fulgence

Une seconde vie pour les sentiers de Saint-Fulgence

Saint-Fulgence donnera une seconde vie aux trottoirs d’observation des battures du fjord du Saguenay ainsi qu’aux sentiers du Cap des roches, alors que seront entrepris dès le 14 juillet prochain des travaux de mise à niveau.

Le maire Gilbert Simard a confirmé que les subventions de 280 000 $ obtenues de la part du Regroupement loisir et sport Québec, accrédité par le ministère de l’Éducation, ainsi que de la MRC du Fjord du Saguenay, trouveront application cet été.

La firme Les aménagements nordiques de Baie-Comeau, spécialisée dans l’aménagement de sentiers pédestres en milieux forestiers, dépêchera une équipe d’une douzaine de travailleurs afin de restaurer les sentiers du Cap des roches, a expliqué le maire Simard en entrevue. Tous les sentiers qui avaient été aménagés anciennement avec du bois traité en forme d’escalier disparaîtront pour laisser place à des sentiers beaucoup plus naturels et confortables pour les marcheurs.

En ce qui a trait au trottoir d’observation des battures aménagé sur les 36 hectares de réserve faunique, dont une partie a été aménagée par Canards illimités, ils seront portés sur géopieux afin de mieux s’intégrer dans ce milieu naturel et dégager la végétation qui s’y trouve.

M. Simard précise que les annonces de financement avaient été faites ce printemps, mais qu’il restait à obtenir des confirmations, choses qui ont été faites jeudi matin.

Les travaux se mettront en branle le 14 juillet. Le maire Simard entend faire appel à l’implication de ses concitoyens pour organiser une corvée de nettoyage du secteur du Cap des roches, où a eu lieu l’incendie ce printemps. Des conteneurs seront disponibles afin de ramasser les restes du belvédère incendié à cette occasion.

Par ailleurs, des discussions ont lieu avec Rio Tinto afin d’obtenir de l’aide financière qui permettrait d’installer de l’affichage électronique le long de la route 172 afin d’attirer des visiteurs sur les battures et les nouveaux sentiers. « On estime qu’environ 10 000 à 15 000 personnes viennent visiter ce site gratuitement. On veut démontrer que Saint-Fulgence, c’est plus qu’une banlieue de Saguenay », conclut-il.