Le Quotidien

Une Saguenéenne coincée à Wuhan

Mayssa Ferah
La Presse
Depuis le 24 janvier, Myriam Larouche, originaire du Saguenay, est confinée entre les quatre murs de sa résidence universitaire, à Wuhan, en Chine. Elle attend de pouvoir sortir du pays, le temps que l’épidémie du coronavirus s’estompe.