Une rencontre tenue à Saguenay sur la problématique du recyclage

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Une rencontre entre les fonctionnaires du ministère du Développement durable et de l’Environnement, des représentants de Recyc-Québec et de la Ville de Saguenay devrait permettre de faire un premier survol de la problématique du recyclage sur le territoire de Saguenay ainsi que de trois autres villes du Québec avec la décision de l’entreprise Tiru de mettre un terme au contrat.

Cette décision de l’entreprise française découle de la nouvelle réalité du marché international des matières recyclées. Les marchés traditionnels de la Chine et des Indes sont devenus beaucoup plus limités et les prix offerts pour le contenu du recyclage domestique ont chuté. « La Ville a reçu une lettre de l’entreprise Tiru au cours des dernières heures. Ils exigent la fin du contrat avec la Ville ou un nouveau contrat », explique l’attaché de presse de la mairesse Josée Néron, Stéphane Bégin.

« Il n’y a pas d’inquiétude pour le moment puisque les opérations du centre de tri se poursuivent normalement. La rencontre devrait nous permettre d’avoir une idée de ce qui va se passer dans les prochains jours », indique Stéphane Bégin.

Le contrat qui lie la Ville et Tiru est d’une durée de trois ans et d’une valeur de 3 M $. Il est assuré que la firme française demandera une augmentation significative pour maintenir les opérations à son centre de tri.