Une référence dans tous les guides de nautisme

Roberval veut devenir le pôle d'attraction touristique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
La ville mettra tout en oeuvre pour y arriver. Elle mise notamment l'exploitation de sa magnifique marina, située en bordure du lac Saint-Jean. «Notre marina est la plus belle qui existe présentement au Canada. Nous avons sept ancres et quatre gouttes d'eau (NDLR: un système de classement semblable aux étoiles pour les hôtels). On est les seuls à avoir ça. C'est vraiment une référence dans tous les guides de nautisme», explique le maire Guy Larouche.
Le site comprend depuis cette année quelque 200 places à quais. De ce nombre, 170 sont réservées aux membres du Club nautique de Roberval alors que les 30 autres sont dédiées aux visiteurs. Environ 60% des membres et utilisateurs de la marina proviennent de l'extérieur de Roberval.
«Notre marina, c'est cinq millions de dollars d'investissement dans les trois dernières années, dont un peu plus d'un demi-million encore cette année pour les nouvelles places à quais», lance le maire de Roberval, qui se montre ouvert à ce que la marina prenne encore de l'expansion dans les prochaines années.
«Il y a encore de la place pour agrandir et ajouter de nouvelles places à quais. On pourrait en mettre autant dans le bassin nord que dans le bassin sud. Moi, je vois très bien la marina monter à 250 places. Dans un horizon de cinq ou six ans, ce serait réaliste», poursuit Guy Larouche.
Le site de la marina constitue aussi une halte pour les cyclistes qui empruntent la Véloroute des Bleuets. À partir du 13 juillet, des croisières à bord du bateau de la Tournée seront aussi offertes. Différents forfaits seront proposés. «On vient bonifier l'offre touristique de Roberval. C'est vraiment intéressant pour tout le monde. Ce ne sont pas toutes les municipalités qui ont la chance d'avoir un bateau qui propose des croisières.»
En période hivernale, le nouveau restaurant Le Port d'Attache sera en opération pour permettre à la population et aux motoneigistes de déguster un bon repas.
Pour permettre aux gens d'accéder au site plus facilement, la rue Saint-Alphonse a été prolongée jusqu'au stationnement de la marina.
Itremblay@lequotidien.com