Ce sont plus de 80 personnes qui ont bravé le froid en se joignant à M. Gaudreault, un record pour la randonnée, qui annuellement, est organisée durant les festivités de Saguenay en neige.
Ce sont plus de 80 personnes qui ont bravé le froid en se joignant à M. Gaudreault, un record pour la randonnée, qui annuellement, est organisée durant les festivités de Saguenay en neige.

Une randonnée dans la joie

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Pour une neuvième année consécutive, le député de Jonquière et candidat à la chefferie du Parti québécois, Sylvain Gaudreault, a parcouru les sentiers du Centre de plein air Le Norvégien dans le cadre de sa traditionnelle randonnée en raquette du député.

Ce sont plus de 80 personnes qui ont bravé le froid en se joignant à M. Gaudreault, un record pour la randonnée, qui annuellement, est organisée durant les festivités de Saguenay en neige. « Année après année, c’est de plus en plus populaire », a exprimé M. Gaudreault.

Il était vraiment très heureux de voir la réponse des amateurs de plein air, malgré la journée froide. « Ce n’est pas grave s’il fait froid. C’est une belle occasion pour profiter de l’hiver et en plus, on a de la belle neige neuve. »

Pour M. Gaudreault l’événement est un incontournable chaque année. « C’est un événement familial, qui permet de rencontrer les gens dans un contexte différent, de détente et de plein air. En même temps, ça envoie un signal de l’importance des saines habitudes de vie. Une randonnée en raquette, c’est tout de même assez accessible. »

Pour l’occasion, le député provincial a pu compter sur la présence de son collègue fédéral, le député bloquiste Mario Simard. M. Gaudreault s’est même permis une petite blague à l’endroit de son homologue qui n’était pas prêt au moment de prendre les sentiers. « On attend toujours après le fédéral », a lancé à la blague, Sylvain Gaudreault.

Sylvain Gaudreault a pu compter sur l'appui du député bloquiste Mario Simard. Ils sont en compagnie de la présidente de Saguenay en neige, Christine Basque.

Fidèle à son habitude, le député de Jonquière a pris le temps de discuter avec les gens présents et de marcher aux côtés de la majorité d’entre eux.