Charles-Olivier Bolduc a lancé une pétition demandant à ce que le verre soit recyclé au Québec, et non enfoui en majorité, comme c'est le cas actuellement. Il s'agit de son deuxième défi après qu'il ait réduit sa production de déchets de 90% en un an.

Une pétition pour recycler le verre

Après avoir réduit ses déchets de 90% dans la dernière année, le Chicoutimien Charles-Olivier Bolduc lance maintenant une pétition demandant que le verre soit entièrement recyclé au Québec.
Le jeune homme déplore qu'une grande partie du verre mis dans le bac de recyclage ou amené dans les écocentres se retrouve dans les sites d'enfouissement au Québec.
«La solution, selon moi, serait la consigne. Le verre laissé à l'écocentre ou mis dans le bac bleu se brise et contamine les autres produits, ce qui fait qu'il n'est pas recyclé. En ayant une consigne, ça faciliterait les choses», a-t-il souligné, lors d'un entretien avec Le Quotidien vendredi.
Il explique que des tentatives ont été faites dans les écocentres de Saguenay pour recycler le verre, mais que comme dans les autres municipalités du Québec, le verre se retrouve maintenant au dépotoir. «C'est un problème qui est provincial», a-t-il ajouté.
La pétition, lancée jeudi, avait été signée par quelques personnes, vendredi en fin d'après-midi. Accessible sur la plate-forme Change.org, elle apparaît sous le nom de «Recyclez le verre plutôt que de l'enfouir, S.V.P.!»
Son libellé provient d'une ancienne pétition sur le même sujet, venue à échéance en février 2015. M. Bolduc songe d'ailleurs à transférer sa pétition sur le site de l'Assemblée nationale.
Dans les sites d'enfouissement
En mars 2015, Recyc-Québec constatait que la quantité de verre accumulée dans les centres de tri a considérablement diminué depuis 2013, sans qu'il y ait pour autant une répercussion positive sur le taux de recyclage.
Au final, 67% du verre se retrouve dans les sites d'enfouissement, utilisé comme matériel de recouvrement ou pour la fondation des chemins.
L'étude a été menée auprès de 24 centres de tri de la province qui récupèrent le verre lors de la collecte sélective.
Par ailleurs, Charles-Olivier Bolduc donnera une conférence sur son expérience de réduction des déchets en un an, le mardi 21 février à l'Université du Québec à Chicoutimi, au local P2-4010, à l'occasion d'une formation d'Eurêko! sur le recyclage, donnée au coût de 2$ par personne.