Isabelle Gagnon, directrice du Carrefour jeunesse Emploi, Nathalie Gagnon, directrice marketing, ventes chez Déry Télécom et ambassadrice, et Lison Rhéaume, directrice régionale de Services Québec, invitent le public à participer à la deuxième édition du salon Saguenay en emploi qui se déroulera vendredi à l’hôtel Delta. L’événement proposera une panoplie d’outils destinés à faire face à la pénurie de main-d’oeuvre.
Isabelle Gagnon, directrice du Carrefour jeunesse Emploi, Nathalie Gagnon, directrice marketing, ventes chez Déry Télécom et ambassadrice, et Lison Rhéaume, directrice régionale de Services Québec, invitent le public à participer à la deuxième édition du salon Saguenay en emploi qui se déroulera vendredi à l’hôtel Delta. L’événement proposera une panoplie d’outils destinés à faire face à la pénurie de main-d’oeuvre.

Une panoplie d’outils proposés au salon Saguenay en emploi

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
L’approche de la semaine de relâche sera l’occasion pour les chercheurs d’emplois et les employeurs d’utiliser une panoplie d’outils destinés à faire face à la pénurie de main-d’œuvre. Ils se retrouveront vendredi pour la deuxième édition du salon Saguenay en emploi, prévu à l’hôtel Delta de Jonquière, de 9 h à 20 h.

L’événement, organisé par Services Québec et sa directrice Lison Rhéaume, se déroulera sous le regard de Nathalie Gagnon, directrice marketing, vente chez Déry Télécom, ainsi que Nathalie Morin, directrice Services régionaux opérations Atlantique chez Rio Tinto, œuvrant toutes deux comme ambassadrices.

Après une première édition réussie l’an dernier qui a attiré 3000 visiteurs et qui a pu combler 78 % des emplois disponibles, Services Québec récidive en organisant un salon ouvert à toutes les tranches d’âge, les étudiants finissants, les retraités désirant réintégrer le marché du travail, les handicapés, les dames à la maison, les assistés sociaux, etc.

« Nous sommes ouverts à tous les gens qui veulent améliorer leur sort et qui désirent améliorer leur employabilité », explique Isabelle Gagnon, directrice générale du Carrefour jeunesse emploi Saguenay et présidente du conseil d’administration.

Le salon Saguenay en emploi rassemblera sur le même plancher une centaine d’employeurs dans les stands et même d’autres qui auront l’opportunité d’afficher des offres, d’offrir des entrevues rapides ainsi que de l’accompagnement à la fois aux employeurs et aux chercheurs d’emplois.

Parmi les employeurs, on retrouvera le CIUSSS Saguenay–Lac-Saint-Jean et plusieurs industries manufacturières, comme PFS.

« Pour les chercheurs d’emplois, il y aura toute une gamme de services en partant de la prise de photographies professionnelles, la mise à jour et la correction de c.v., l’offre de conseils par des agents d’emplois, etc. De plus, les visiteurs pourront utiliser gratuitement un autobus de la Société de transport de Saguenay (STS) pendant toute la journée », explique Mme Rhéaume.

Selon elle, aucune raison ne justifie une absence au salon Saguenay en emploi, d’autant plus que des organismes comme Propulsion Carrière, Groupe Inclusia, Accès travail femmes et Carrefour jeunesse emploi seront sur place pour offrir des services complémentaires aux visiteurs.

Qualité de vie

Les employeurs auront l’opportunité d’afficher leurs couleurs pour attirer la main-d’œuvre potentielle avec l’utilisation de pastilles qualité de vie devant leur stand. En un coup d’œil, ils pourront faire connaître l’existence dans l’entreprise d’un programme d’aide aux employés (PAE), l’aménagement du temps de travail selon des horaires comprimés, les banques d’heures, les horaires adaptés, les congés, le télétravail, l’encouragement à l’activité physique, etc.. Toutes des mesures susceptibles d’améliorer leur attractivité auprès de la main-d’œuvre potentielle.

Nathalie Gagnon a témoigné que la première participation de Déry Télécom au salon Saguenay en emploi a été un succès puisqu’il s’est soldé par l’embauche d’une dizaine de nouveaux employés. Ils sont préposés au service à la clientèle, informaticiens, techniciens comptables, agents de répartition, intégrateurs réseau.

« Participer à un tel salon est énergivore pour les entreprises, mais on peut aller rencontrer la main-d’œuvre et réaliser des entrevues sur place. Les gens sont là pour trouver des emplois, mais aussi pour explorer. On a besoin de rencontrer des gens qui ne connaissent pas Déry Télécom », explique Mme Gagnon.

Les organisateurs ont également prévu la tenue de différentes conférences portant sur le monde du travail.