Une nouvelle ressource pour l’agriculture

Le jumelage entre des agriculteurs et des aspirants agriculteurs de la MRC Lac-Saint-Jean-Est devrait être grandement facilité grâce à l’entrée en poste d’une nouvelle ressource. Le projet de maillage, d’une durée initiale de trois ans, est possible grâce à un investissement de 200 000 $ de la MRC.

La coordination provinciale du service de L’ARTERRE est assurée par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ). En région, les services de L’ARTERRE sont offerts par les MRC participantes.

La ressource contractuelle et à temps plein sera basée à Alma et dédiée à l’ensemble du territoire de la MRC Lac-Saint-Jean-Est. Le financement de ce nouveau poste provient de la MRC.

« Sous l’autorité du directeur général, le (la) candidat (e) aura pour tâche principale de développer les opportunités de jumelage entre des propriétaires de terres agricoles ou des agriculteurs à la recherche de relève et des aspirants agriculteurs. Ces jumelages mèneront à des établissements agricoles durables, et ce, sur tout le territoire de la MRC », peut-on lire dans l’offre d’emploi d’agent de maillage.

La nouvelle ressource aura la responsabilité de recruter les aspirants agriculteurs qui désirent démarrer ou accroître leurs activités sur le territoire, les propriétaires fonciers qui désirent offrir des parcelles ou des terrains agricoles en location, les agriculteurs à la recherche de partenaires et les producteurs sans relève dans la planification du transfert de leur entreprise agricole.

L’agent de maillage accompagnera les candidats durant le processus de jumelage en plus d’assurer un suivi post jumelage.

Selon les données disponibles via le site Internet de l’ARTERRE, le Saguenay-Lac-Saint-Jean serait la sixième région où l’une de ses MRC offre les services d’un agent de maillage local.

Le titulaire du poste participera également à la mise en œuvre du plan de développement agroalimentaire de la MRC. L’entrée en poste est prévue en novembre.