Le caporal-chef Dominic Raymond (devant à droite), qui est militaire à Bagotville, a été sélectionné par les SkyHawks.

Une nouvelle recrue pour les SkyHawks

Le militaire originaire de Chicoutimi Dominic Raymond peut dire mission accomplie. Le mécanicien de l’armée de terre basé à la 3e Escadre de Bagotville, qui a pris part au camp de recrutement de l’équipe de parachutistes des Forces canadiennes au cours des dernières semaines, a récemment appris qu’il fera partie de la formation cette année.

Dès le 1er mai, il amorcera donc une série de 26 spectacles au Canada et aux États-Unis avec les SkyHawks. Pour le caporal-chef de 31 ans, grossir les rangs de l’équipe équivaut à la concrétisation d’un grand rêve.

Joint mercredi, alors qu’il roulait en direction de la base de Trenton, après avoir profité de quelques jours de congé dans la région, Dominic Raymond a confirmé la bonne nouvelle à la journaliste du Quotidien. En mars dernier, le militaire a fait l’objet d’un reportage dans les pages du Progrès. Rencontré à quelques jours de son départ pour le camp d’entraînement, dont une bonne partie se déroulait en Californie, il s’était dit fébrile et espérait arriver à se tailler une place. 

Dominic Raymond et ses 12 collègues parachutistes en mettront plein la vue aux spectateurs lors de 26 événements qui auront lieu au Canada et aux États-Unis entre mai et septembre.

L’adepte de sensations fortes a appris à mi-parcours qu’il ferait partie de la mouture 2018 des SkyHawks. En fait, les sept recrues ont toutes été retenues, ce qui réjouit le Saguenéen au plus haut point. Six vétérans demeurent, portant le nombre total de parachutistes membres de l’équipe de démonstration des Forces à 13. Le caporal-chef Raymond serait l’un des premiers militaires de la Base de Bagotville, sinon le premier à se hisser au rang de porte-couleur des SkyHawks. L’officier des affaires publiques de la 3e Escadre, le capitaine Mathieu Dufour, a précisé qu’il s’agit toutefois d’une information difficile à valider. 

« Je suis vraiment content d’avoir été retenu. C’est vraiment hot ! Quand j’ai appris la nouvelle, j’ai été soulagé et surtout très heureux de savoir que toutes les recrues restaient aussi. On a une belle chimie dans l’équipe. Je vais passer un très bel été », a lancé Dominic Raymond.

Un total de 26 spectacles figurent au calendrier des SkyHawks, de mai à octobre. Le membre de la division Élément, soutien, mission (ESM) du Corps de génie électrique et mécanique royal canadien (GEMRC) sera libéré de ses fonctions régulières pour la durée de son mandat avec les acrobates des airs. 

Dominic Raymond, qui a découvert le parachutisme en 2012, a l’intention de mordre à pleines dents dans ce défi unique, lequel le conduira de l’Île-du-Prince-Édouard à la Colombie-Britannique, en passant par quelques villes du pays de l’Oncle Sam.