L’un des fondateurs, Jean-Claude Lindsay, souligne qu’à l’époque, les principes de fondation n’étaient pas légion au sein des communautés francophones.

Une nouvelle image pour les 35 ans

La Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma a célébré en grand son 35e anniversaire, mercredi soir, à la Boîte à Bleuets d’Alma. Donateurs, bénévoles et fondateurs participaient à la célébration. Leur travail et leur implication ont été soulignés et la fondation almatoise a dévoilé sa toute nouvelle image.

Le gala, qui accueillait de nombreux invités, dont plusieurs provenant de la classe politique, a permis de mettre en lumière les 35 dernières années de la fondation. Au fil des décennies, plus de 10 000 donateurs se sont tournés vers elle.

« La soirée permet de reconnaître le passé, soit tous les donateurs, bénévoles, partenaires et le personnel soignant. Tous les gens qui ont contribué de près ou de loin et d’anciens membres du conseil d’administration sont reconnus », explique le directeur général de la Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma, Jean Lamoureux.

Des enfants ayant bénéficié des soins et des appareils disponibles grâce à la Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma se sont retrouvés au cœur de la cérémonie.

Deux des fondateurs de la fondation, Me Jean Morency et Jean-Claude Lindsay, ont pris part à une causerie. Le duo a permis aux participants de faire un retour en arrière avec une multitude d’anecdotes et de souvenirs.

La nouvelle image de la Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma a été dévoilée. Le directeur générale de la Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma, Jean Lamoureux est d’avis que l’image modernisée permettra d’être identifié dans la population avec un nouvel entrain.

Jean-Claude Lindsay souligne qu’à l’époque, les principes de fondation n’étaient pas légion au sein des communautés francophones. « C’étaient de gros défis. C’était l’éclatement de la médecine. Le gouvernement ne pouvait suffire à la demande alors qu’on voyait des besoins pressants », a-t-il expliqué.

Les premières actions de la fondation ont permis, dans les années 80, d’outiller les anesthésistes en plus de mettre en place le département de gynécologie afin de recruter des médecins. La mise à jour des équipements d’orthopédie s’est également retrouvée dans les premières réalisations.

Trente-cinq ans plus tard, Jean-Claude Lindsay est plus que fier du chemin parcouru par la fondation. « Je suis rendu à un âge où je regarde mes implications. Quand je vois que des organisations auxquelles j’ai participé vont me survivre, cela me fait un petit velours. »

Nouvelle image

Certes, la soirée fut l’occasion de jeter un regard sur les 35 dernières années. Toutefois, un regard vers le futur fut également posé alors que la nouvelle image de la Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma a été dévoilée.

Une autre nouveauté visuelle coïncide avec le 35e anniversaire. La nouvelle fresque murale qui ornera les murs de l’hôpital d’Alma a également été présentée au public.

« On se tourne vers une image plus dynamique, plus jeune et plus contemporaine afin d’être identifié dans la population avec un nouvel entrain », conclut M. Lamoureux.