Le vice-président du conseil d’administration, David Hossey, le directeur principal de Nutrinor énergies, Mario Lemelin, la mairesse de Lac-Bouchette, Ghislaine Hudon, l’ancien propriétaire, Claude Martel, le frère Sylvain Richer, de l’Ermitage Saint-Antoine, et le chef de la direction chez Nutrinor, Yves Girard, ont participé, mardi, à l’inauguration de l’Halte services de Lac-Bouchette.

Une nouvelle Halte services de Nutrinor énergies à Lac-Bouchette

Les citoyens de Lac-Bouchette ainsi que les automobilistes empruntant la route 155 bénéficient maintenant d’une toute nouvelle Halte services de Nutrinor énergies. Le commerce qui existe depuis trois décennies a été le théâtre de travaux de modernisation qui s’élèvent à 1,5 million de dollars.

L’inauguration officielle du commerce qui a subi une cure de jeunesse et d’amélioration s’est faite mardi, en fin de journée. Dirigeants de Nutrinor énergies, employés, membre du conseil municipal et même des représentants de l’Ermitage Saint-Antoine participaient à l’événement.

« Lorsqu’on construit des sites comme celui-ci, on les fait d’abord et avant tout pour la population locale. C’est cet endroit qui se veut un commerce de proximité. Sans l’appui de la population du Lac-Bouchette, ce site n’aurait aucun sens », a mentionné le directeur principal de Nutrinor énergies, Mario Lemelin.

Le directeur principal de Nutrinor énergies ne cache pas l’ambition qui entoure ce commerce qui, selon lui, a tout le potentiel pour devenir un arrêt incontournable pour les pêcheurs, les chasseurs, les conducteurs de poids lourds ainsi que les automobilistes qui effectuent de longs trajets.

En plus de rénover de fond en comble le commerce qui fut par le passé un gaz-bar, l’investissement de 1,5 M$ permet de consolider une quinzaine d’emplois. Soulignons que Nutrinor énergies compte maintenant 13 dépanneurs corporatifs en plus des commerces affiliés.

La mairesse de Lac-Bouchette, Ghislaine Hudon, se réjouissait de l’investissement considérable réalisé dans la municipalité.

« Merci d’avoir cru au développement de Lac-Bouchette. Ça n’a pas été facile de prendre la décision de rénover ce dépanneur, surtout après l’annonce d’un chercheur de Montréal qui disait que Lac-Bouchette fermerait dans 5 ans. C’est une belle réussite. On vous félicite, on vous souhaite longue vie et on va vous appuyer », a-t-elle exprimé en rappelant que la municipalité était là pour rester.

L’avenir ne peut qu’être prometteur pour cette Halte service de Nutrinor énergies dont l’inauguration s’est conclue par la bénédiction du frère Sylvain Richer, de l’Ermitage Saint-Antoine.