Une nouvelle façon de connecter pour les jeunes en centre jeunesse

Katherine Boulianne
Le Quotidien
Les jeunes adultes quittant le Centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean pourront maintenant rester connectés davantage avec leur réseau de soutien. Le programme de TELUS «Mobilité pour l’avenir» sera désormais disponible dans la région.

Pensé dans le but de permettre aux plus vulnérables un accès plus facile à la technologie, et ainsi rester en contact avec leurs proches, le programme d’aide offre aux jeunes ayant atteint la majorité qui quittent leur famille d’accueil un téléphone intelligent gratuit, entièrement financé pendant deux ans.

Le projet a été mis sur pieds en 2017 en Colombie-Britannique, avant d’être adapté en 2018 par les Centres jeunesse du Québec. Lancé d’abord sous forme de projet pilote dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de Chaudières-Appalaches, ainsi qu’à Montréal et Québec, le programme s’étend désormais à la grandeur de la province.

Luc Tremblay, directeur adjoint — Réadaptation jeunesse et dépendance au CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, voit d’un très bon oeil l’arrivée de ce programme dans la région.

«Le téléphone intelligent fait partie de la réalité de nos jeunes et représente pour eux l’outil d’intégration par excellence dans la communauté, fait-il valoir. Avec ce programme, ils ont accès à un mode de communication avec par exemple, un futur employeur, leur cercle d’amis ou encore des professionnels issus des différents services de soutien. Nous sommes très heureux que ces jeunes puissent être assurés d’avoir accès à cette technologie sans le souci financier qui y est rattaché.»

Jusqu’à présent, le programme «Mobilité pour l’avenir» semble être apprécié par ses bénéficiaires. Selon un sondage réalisé auprès de ses participants, la majorité d’entre eux estiment que ce programme les a aidés à trouver un emploi, à rester connectés avec leur famille et à améliorer leur situation financière. À ce jour, 1200 jeunes y sont inscrits au Québec.