Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.
Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

Une maison des aînés et alternative sera construite à Alma

Une maison des aînés et alternative sera construite à Alma. L’établissement qui comptera 120 places sera aménagé sur l’avenue du Pont Nord.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, et le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, ont annoncé la construction de la maison lundi. Celle-ci comptera 108 places pour aînés et 12 places pour des adultes aux besoins spécifiques. Elle sera constituée de 10 unités climatisées de 12 places chacune, avec chambres individuelles dotées de toilette et de douche adaptée. 

«Il s’agit d’un véritable gain pour notre région, qui résulte d’un engagement historique, à même de changer les choses de manière durable, en cohérence avec les besoins réels de la communauté d’Alma et des environs. Par la réalisation de ce projet de maison des aînés et alternative, notre gouvernement témoigne de sa volonté d’agir concrètement pour offrir aux résidents la meilleure qualité de vie possible», affirme Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région. 

Les intervenants affirment que la maison construite au 705 avenue du Pont Nord rappellera davantage un domicile. En cas d’éclosion, l’aménagement facilitera également l’application des mesures préventives. 

Le gouvernement Legault a devancé l’investissement d’un montant de 309 M$ au Plan québécois des infrastructures 2020-2030 afin d’accélérer la construction des maisons des aînés et alternatives. 

«Notre gouvernement accélère la transformation des milieux d’hébergement pour les aînés et les personnes ayant des besoins spécifiques. Cette construction d’une maison des aînés et alternative à Alma démontre notre action dans ce dossier. Ce nouveau standard de qualité améliorera le quotidien des résidents, des proches ainsi que du personnel», estime Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

Le gouvernement investira plus de 2,6 milliards dans sa démarche de transformation majeure des milieux d’hébergement et de soins de longue durée. Un total de 2600 nouvelles places seront construites en maisons des aînés ou en maisons alternatives d’ici la fin de 2022.  

« Le projet annoncé aujourd’hui démontre que notre gouvernement ainsi que madame Blais et ses équipes font des choix cohérents pour que les aînés et les personnes ayant des besoins spécifiques de notre communauté aient accès à des milieux de vie de qualité. Je suis persuadé que cette maison favorisera leur épanouissement, dans le respect de leur besoin d’intimité et de sécurité, et qu’elle contribuera ainsi à leur mieux-être physique et psychosocial. Nous pouvons en être très fiers», affirme Éric Girard, député de Lac-Saint-Jean.