Les élèves de l'école primaire Saint-Gérard de Desbiens vont avoir droit à une rentrée scolaire extrême... à bord d'une limousine.

Une limousine pour la rentrée

Les élèves de l'école primaire Saint-Gérard de Desbiens ont eu toute une surprise mercredi matin, alors qu'une limousine s'est pointée pour les transporter pour la rentrée scolaire.
« Cette initiative s'inscrit dans le projet École-Famille-Communauté. Nous voulions offrir une rentrée scolaire dont les jeunes vont se souvenir longtemps. Ils vont se sentir un peu comme des vedettes. Surtout, ils vont se sentir valorisés par cette activité qui démontre aussi que pour Desbiens l'école, c'est important », lance Nicolas Martel, ce maire qui ne fait jamais les choses comme les autres.
Mercredi matin, les jeunes ont été reçus par la municipalité afin de partager le petit déjeuner au restaurant aménagé dans l'hôtel de ville, puis ils ont été conduits à l'école. « Nous voulions créer un sentiment de fierté auprès de nos jeunes et souligner que la communauté croit en eux. Aussi, ça permet de développer un sentiment d'appartenance envers leur municipalité et d'être fier d'y vivre », ajoute le maire.
C'est donc 60 élèves de la 1re à la 6e année qui ont été conduits par le maire lui-même, de leur résidence vers l'hôtel de ville. En utilisant son salaire de premier magistrat, il a acheté une limousine pour permettre des activités reconnaissance, par exemple transporter des gens qui fêtent leur 50e anniversaire de mariage. L'an prochain, ce sont les élèves qui sont actuellement en maternelle qui auront la même rentrée spectaculaire.
Continuité
Le maire Martel ne voit pas dans cette idée une action strictement spectaculaire. « Au contraire, ça s'inscrit dans notre démarche École-Famille-Communauté. Chaque samedi, nous offrons des sorties éducatives. Par exemple, ils peuvent aller dans les musées ou avoir des ateliers culturels. Desbiens veut être une communauté éducative qui va former nos citoyens de demain. La balade en limousine démontre l'importance que revêt l'école et la rentrée, il faut en faire une activité importante et significative », affirme-t-il.
Depuis que ce projet est en marche, le maire indique qu'il n'y a à peu près plus de vandalisme dans la localité. De plus, les jeunes s'impliquent et réalisent différents projets afin d'embellir Desbiens.
Ultimement, Nicolas Martel croit que ces différentes actions permettront de réduire le décrochage scolaire.
Les élèves de l'école Vanier de Chicoutimi-Nord ont eu droit à la visite des médias pour leur premier jour d'école, mardi.
Début des classes à Saguenay
(Patricia Rainville) - C'était jour de rentrée, mardi, pour les milliers d'élèves du primaire et du secondaire du Saguenay. Une activité spéciale avec les médias avait d'ailleurs été organisée avant que la cloche ne sonne, à l'école Vanier de Chicoutimi-Nord, où 260 jeunes écoliers sont inscrits cette année. À la grandeur de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, ce sont 10 800 enfants et adolescents qui seront sur les bancs d'école en 2017-2018. Les 10 000 élèves inscrits dans un établissement de la Commission scolaire De La Jonquière ont également fait leur rentrée mardi, tandis que les 8758 jeunes de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean feront leur rentrée mercredi matin. Ce sont les 6720 élèves de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets qui auront droit aux plus longues vacances, alors qu'ils effectueront leur retour sur les bancs d'école jeudi.