Une journée portes ouvertes virtuelle à l’UQAC

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
La pandémie n’empêchera pas l’UQAC de tenir sa traditionnelle journée portes ouvertes, le 28 novembre prochain. Elle contraint toutefois l’institution à passer en mode virtuel, alors qu’une centaine de personnes seront mobilisées, de leur domicile, pour accueillir virtuellement futurs étudiants et parents.

Ceux-ci seront reçus par des étudiants actuels, des professionnels de différents services, ainsi que des représentants de programmes qui détailleront ceux offerts par l’établissement.

La responsable de cette journée, la directrice du Service des communications et des relations publiques, Marie-Karlynn Laflamme, avait peu de temps pour adapter celle-ci à la situation. Mais l’effort en valait la chandelle, vu l’importance d’un tel événement.

« Même en pandémie, l’heure est aux choix pour les futurs étudiants universitaires. Devant autant de possibilités, il n’est pas toujours facile d’arrêter son choix sur un programme, sur un domaine en particulier, explique-t-elle. Avec les portes ouvertes virtuelles, nous souhaitions leur donner tous les outils nécessaires afin qu’ils puissent prendre une décision éclairée et trouver le programme qui les passionne, mais aussi qu’ils connaissent tous les outils disponibles pour favoriser leur réussite. »

Le mode virtuel permettra à l’UQAC de présenter simultanément et internationalement l’ensemble de son offre de programmes, autant pour le campus principal de Saguenay que pour ceux de Sept-Îles et de Montréal. 

Une équipe de l’École des arts numériques, de l’animation et du design (NAD-UQAC) sera également présente pour faire découvrir son expertise, le campus et les différentes formations. 

Par ailleurs, l’un des participants à la journée verra les frais de ses droits de scolarité couverts par l’UQAC, au terme d’un tirage organisé pour l’occasion.