Sans surprise, la visibilité était encore une fois presque nulle à Saint-Bruno à l’intersection du 6e rang et de la route 170.

Une journée mouvementée au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Finalement, il n’y avait pas qu’à Montréal et Québec où il fallait s’énerver avec les prévisions météo. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a aussi connu une journée mouvementée avec par endroits plus de 45 centimètres de neige, mais presque pas à d’autres, ainsi que plusieurs fermetures de routes prolongées en raison des forts vents et de la poudrerie.

Alors que certains secteurs ont en effet semblé avoir été épargnés, d’autres ont reçu d’importantes quantités de neige.

On rapportait 45 centimètres de neige vers 20 h sur la page Facebook de la station de ski du Mont-Édouard à L’Anse-Saint-Jean.

Une résidante de Girardville montrait une accumulation de 50 centimètres sur son terrain, avec une photo à l’appui publiée sur la page Facebook de Météo Chicoutimi. D’autres cependant parlaient de petites quantités à La Baie et Hébertville-Station.

La route 169 à la hauteur du boulevard Maurice-Paradis, à Alma, a été fermée.

Les données officielles d’Environnement Canada, telles que transmises par le météorologue amateur Jimmy Desbiens, indiquaient en soirée deux et sept centimètres d’accumulation seulement, pour les stations de Bagotville et Roberval.

Preuve que la neige a en effet évité Saguenay, toutes les écoles primaires et secondaires de la région ont été fermées, à l’exception de celles de la capitale régionale. Ainsi, tous les cours ont été suspendus dans tous les établissements de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean pour la journée, tout comme à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets. À la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, les écoles primaires et secondaires du Bas-Saguenay seulement ont été fermées.

C’est cependant le vent qui a causé le plus de désagréments. Les rafales ont été supérieures à 30 km/h pendant 14 heures consécutives à Roberval, entre 5 h et 19 h. La pointe maximale a été à deux reprises de 50 km/h. La situation a été encore plus impressionnante à Bagotville, avec 17 heures consécutives avec des maximums atteints au-delà de 30 km/h, atteignant 61 km/h deux heures en ligne.

Avec ce vent qui a causé de nombreux épisodes de poudrerie, il fallait s’armer de patience ou tout simplement renoncer à se déplacer avec les nombreuses routes fermées. À 18 h, la porte-parole de la Sûreté du Québec, Hélène Nepton, avait reçu l’information comme quoi toutes les routes fermées en cours de journée étaient ouvertes de nouveau. Le ministère des Transports avait complètement fermé les routes 169, 170 et le rang 6 dans le secteur de Saint-Bruno et des environs pendant près de 12 heures. La route 169 a aussi été fermée à la hauteur du boulevard Maurice-Paradis. En soirée, les policiers de Saguenay rapportaient quelques accidents en journée, mais une soirée tranquille.

Un accident sur le boulevard Saguenay survenu en début d’après-midi a forcé un détour via la route Panoramique. Deux voitures sont entrées en collision. Un homme est demeuré coincé à l’intérieur et l’intervention des pompiers a été nécessaire. Il a subi des blessures mineures.

Les véhicules lourds ne pouvaient circuler sur la route 381, entre Ferland-et-Boilleau et Baie-Saint-Paul, ainsi que sur la route 170, entre Saint-Félix-d’Otis et Saint-Siméon.

Vers 21 h 30, le site quebec511 indiquait que la totalité des artères majeures dans la région étaient soit couvertes ou partiellement couvertes de neige. (Avec Anne-Marie Gravel)