Des dizaines d’embarcations ont poussé l’île qui s’est retrouvée sur le lac des Commissaires, dimanche.

Une «île» se détache

Une situation rarissime s’est produite, dimanche, dans la municipalité de Lac-Bouchette au Lac-Saint-Jean alors qu’une « île » s’est retrouvée à voguer sur le lac des Commissaires. L’amas de végétation flottant d’une superficie de plus de 8000 pieds carrés aurait dérivé pendant plusieurs heures. Le travail d’une dizaine de riverains aura permis de la stopper et d’éviter tout dommage.

La masse de végétation menaçait de frapper et d’endommager des quais ainsi que des bateaux du lac des Commissaires, situé quelques kilomètres au sud du centre de Lac-Bouchette.

« Dimanche matin, on s’est rendus en chaloupe pour tirer la masse. Tout ça s’en allait vers les quais. Au début, nous étions deux chaloupes. Nous allions chercher des gens en bordure du lac. Au final, on était une dizaine d’embarcations de tous les genres. Un monsieur nous a suggéré de la pousser avec les vents. Quand on a lâché l’île, il n’y avait plus de danger », explique Chantale Bernard qui a participé à l’opération et qui a même grimpé sur l’île.

Des dizaines d’embarcations ont poussé l’île qui s’est retrouvée sur le lac des Commissaires, dimanche.

Frédéric Landry était également présent. « J’étais le deuxième arrivant pour le sauvetage de l’île ou plutôt le sauvetage des dizaines de quai qu’elle aurait ravagés sur son passage et les bateaux qui y étaient accostés. Nous nous sommes retrouvés plusieurs bateaux à participer à ce grand élan collectif à vouloir sauver les biens d’autrui. Je me suis rendu compte de l’inédit de la situation quand nous nous demandions: ‘‘Où est-ce qu’on va mettre l’île?’’. On surveillait la profondeur de l’eau afin de bouger l’île pour la faire contourner les bas fonds », raconte-t-il.

Des policiers de la Sûreté du Québec se sont rendus sur place, dimanche matin, pour ensuite aviser la municipalité. La mairesse Ghislaine Hudon a été contactée alors que l’île était encore en mouvement. « Des gens du coin ont poussé le morceau de terre d’une dimension d’au moins 40 pieds sur 200 pieds avec leur embarcation. L’île aurait débuté son trajet samedi », explique celle qui a vu le phénomène naturel en milieu de journée.

La mairesse s’est d’ailleurs remémoré une situation semblable qui s’est déroulée, dans le même secteur, il y a une quarantaine d’années. Selon des témoins qui ont participé à la manoeuvre, le même phénomène aurait bel et bien eu lieu. L’île serait restée au même endroit pendant une quarantaine d’années.

Selon des témoins, l’île menaçait de frapper des quais et des bateaux. Les voisins se sont entraidés pendant plusieurs heures.

L’immense morceau de terre serait maintenant accosté sur la portion ouest du lac des Commissaires.

Un représentant d’une organisation gouvernementale devrait s’y rendre au courant des prochains jours afin d’évaluer la situation et les risques qui en découlent.