Une hausse d’élèves au Lac-Saint-Jean

La rentrée scolaire s’effectue, une fois de plus, sous le signe de l’augmentation de la clientèle à la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean. Un total de 6652 élèves se retrouvent à l’intérieur de la vingtaine d’écoles primaires et secondaires alors que la formation professionnelle compte près de 800 inscriptions.

Le service des communications de la commission scolaire affirme que la hausse est observable depuis quelques années déjà. L’augmentation du nombre d’élèves pour l’année scolaire 2018-2019 se chiffre à 123 de plus que la dernière année (6529).

Les écoles primaires accueilleront 4028 élèves alors qu’ils seront 2624 au secondaire. Plus de 790 personnes, dont 250 nouvelles, sont inscrites dans les centres de formation professionnelle (CFP) et 1376 sont inscrites dans les centres de formation générale des adultes. Enfin, 3994 inscriptions sont comptabilisées pour la formation en ligne.

Un total de 86 jeunes fréquenteront l’une des neuf classes de maternelle 4 ans réparties à Hébertville-Station, à Alma, à L’Ascension-de-Notre-Seigneur, à Sainte-Monique-de-Honfleur, à Labrecque, à Lamarche et à Saint-Nazaire.

Plus de 60 transferts

Par ailleurs, la nouvelle année scolaire est marquée par 61 transferts d’élève vers d’autres écoles, comparativement à 56 l’an dernier. Cela s’explique, en grande partie, par la fermeture d’une classe de sixième année de l’école du Bon Conseil d’Hébertville-Station, permettant ainsi la création d’une deuxième classe du même niveau à l’école primaire de Saint-Bruno.

« On trouvait que pour le modèle d’anglais intensif, c’était mieux d’avoir deux classes complètes. On met les élèves dans un environnement qui est plus favorable à l’interaction. Cela permet de maintenir le niveau de l’anglais intensif », explique la conseillère en communication à la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, Véronique Leclerc, qui rappelle que toutes les classes de sixième année de la commission scolaire proposent l’anglais intensif.


«  On met les élèves dans un environnement qui est plus favorable à l’interaction.  »
Véronique Leclerc

La douzaine d’élèves provenant d’Hébertville-Station ont été placés dans la même classe afin de minimiser les impacts du changement d’école et de municipalité.

Mme Leclerc assure que les parents concernés ont été rencontrés en mai dernier. Les rencontres se sont bien déroulées, selon elle, permettant la communication et l’interaction entre les familles et le milieu scolaire.

Des travaux évalués à 1,4 million de dollars ont été effectués, cet été, au sein des établissements de la commission scolaire. Cette somme a permis de réaliser des embellissements de cour d’école ainsi que des réaménagements de locaux, notamment pour les neuf classes de maternelle 4 ans, dont trois sont nouvelles.