Frédéric Lemieux, directeur général, Pascal Cloutier, maire, et Suzy Gagnon, directrice financière, ont présenté le budget 2020 de la Ville de Dolbeau-Mistassini, lundi soir.

Une hausse de taxes de 1,9 % à Dolbeau-Mistassini

La Ville de Dolbeau-Mistassini haussera légèrement les taxes de 1,9 %, ce qui lui permettra de travailler avec un budget de 25,4 millions de dollars en 2020.

« Ç’a été un exercice particulièrement difficile parce que la marge de manœuvre était limitée », a expliqué Pascal Cloutier, maire de Dolbeau-Mistassini, qui a soutenu vouloir prioriser le développement économique pour générer des retombées futures.

Étant donné qu’un nouveau rôle d’évaluation avait été adopté l’an dernier, la valeur des maisons est demeurée inchangée. Pour combler ses besoins financiers, la Ville de Dolbeau-Mistassini a donc haussé son taux de taxation des résidences, des immeubles à six logements et du secteur agricole de 1,11 à 1,13 $ par 100 $ d’évaluation municipale.

Les immeubles commerciaux et industriels connaissent aussi une légère hausse pour s’établir respectivement à 2,19 et 2,52 $. La taxe spéciale pour le secteur urbain connaît pour sa part une légère baisse de 0,0671 à 0,0663 $.

Pour une résidence dans la moyenne, d’une valeur de 155 634 dollars, les taxes augmenteront donc de 60,44 $ dans le secteur urbain et de 43,55 $ dans le secteur rural à Dolbeau-Mistassini, ce qui représente une hausse de 1,9 %. Les citoyens doivent ajouter 15 $ à ce montant pour l’implantation de la collecte du compostage domestique.

La Ville tient aussi à préciser que la loi l’oblige à facturer le coût réel de certains de ses services. C’est pourquoi la taxe d’eau passe de 202 à 206 $ alors que les propriétaires qui ont un compteur d’eau verront la facture augmenter de 0,70 $/m3 à 0,72 $/m3. Déjà, 158 compteurs d’eau ont été installés et 73 autres le seront également en 2020. La tarification pour les eaux usées augmentera aussi, passant de 164 à 174 $.

En 2020, la Ville de Dolbeau-Mistassini gérera donc un budget de 25,4 millions de dollars, en hausse de 4,5 % par rapport à 2019. De ce montant, la municipalité recevra notamment 124 468 $ de plus issus du nouveau pacte fiscal avec le gouvernement du Québec. Fait à noter, l’investissement dans les lampadaires DEL permettra d’économiser plus de 100 000 $ pour l’éclairage des rues.

Les investissements planifiés au Programme triennal d’immobilisation totaliseront 2,5 millions de dollars, dont 1,629 million de dollars seront assumés par la ville.

Un montant de 814 000 $ permettra de remplacer deux camions, soit un camion pompe et un camion à benne. Des travaux d’asphaltage majeurs (342 000 $) sont prévus sur la 2e avenue ainsi que des corrections aux réseaux d’aqueduc et d’égout (264 000 $).

En 2020, 9,13 % du budget sera consacré au service de la dette, un taux qui atteindra 11 % en 2025, pour rembourser les investissements majeurs nécessaires, notamment pour la construction de l’Aquagym et du parc industriel.

D’ailleurs, un montant de 75 000 $ sera investi dès cette année pour la réalisation de plans et devis pour l’agrandissement du parc industriel dans le secteur Mistassini.

« On n’a plus beaucoup de terrains disponibles pour les entreprises et il y a un énorme potentiel pour le parc industriel », a mentionné le maire pour justifier les investissements qui ont été devancés.

La Ville ajoute également 100 000 $ pour l’aide financière directe aux entreprises et 75 000 $ dans les parcs.

Des sommes seront aussi investies pour l’installation d’une borne de recharge électrique près de la salle de spectacle dans le secteur Mistassini, pour l’installation d’un afficheur de vitesse sur l’avenue de la Friche pour contrer les problèmes de vitesse, et pour l’amélioration des terrains de camping.