Joannie Boudreault et Sandra Tremblay (en bleu), sont intervenantes et animatrices à la Maison des jeunes de la Baie. Elles ont préparent les tracés de la fresque sur la margelle située à l’arrière de l’hôpital de la BFC Bagotville dans le but d’y venir avec des enfants afin de les colorer. La fresque fait face aux fenêtres du sous-sol du département de santé mentale.

Une fresque pour encourager la guérison

Trois jeunes et deux intervenantes de la Maison des jeunes de La Baie ont coloré un mur du département de santé mentale de la clinique médicale de Bagotville. Ils ont dessiné une envolée de bernaches sur un mur de béton pour représenter la guérison comme un parcours à faire, comme celui des oiseaux pour la migration.

Ce projet est la première partie de trois fresques. Il permet aux jeunes d’être impliqués dans la communauté, avec une initiative qui a un impact direct sur la vie des membres de la base militaire.

Les trois jeunes et les deux accompagnatrices de la Maison des jeunes de La Baie sont venus visiter les installations de Bagotville, le 9 novembre, et ont pu admirer leur œuvre.

« Nous sommes très heureux que les jeunes de La Baie aient voulu laisser leur marque dans le département de la santé mentale de Bagotville. Nous allons profiter tous les jours de leur prouesse artistique qui apporte de la couleur dans notre clinique », a commenté le major Erik Simard, commandant du 25e Centre des services de santé des Forces canadiennes par voie de communiqué. Les deux autres fresques sont prévues pour le printemps et l’été 2019.

Des bernaches pour représenter la guérison

Les jeunes et les intervenantes ont choisi la bernache puisque cet animal représente le respect, le dialogue et le partage. En plus, ils aiment que lors de la migration, ces oiseaux adoptent une formation en V où ils peuvent s’entraider. En plus, les bernaches choisissent de s’associer aux oies blanches lors de leur voyage et réussissent à communiquer malgré leurs différences. « Un processus de guérison est un périple ; une migration d’un état d’esprit vers un autre. [...] Nous avons la chance de faire partie d’un groupe et d’une communauté qui s’épaulent. S’appuyer quelques instants sur ceux qui proposent de prendre le relais, reprendre notre souffle et revenir graduellement », ont écrit les jeunes dans un message, pour expliquer la signification de leur création.