Le nouveau programme a été inspiré par les bouleversements provoqués et accélérés par la Covid-19. Le télé-travail, le commerce en ligne, le marketing numérique, la sécurité au travail, la gestion de crise et l’industrie 4.0 font partie des sujets abordés parmi la vingtaine de cours offerts.
Le nouveau programme a été inspiré par les bouleversements provoqués et accélérés par la Covid-19. Le télé-travail, le commerce en ligne, le marketing numérique, la sécurité au travail, la gestion de crise et l’industrie 4.0 font partie des sujets abordés parmi la vingtaine de cours offerts.

Une formation signée Covid-19

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord s’unissent et lancent de nouvelles formations en ligne pour mieux outiller les entreprises à faire face à la crise de la COVID-19.

Cette initiative s’inscrit dans le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) qui, rappelons-le, permet de rembourser 100 % des dépenses de formation et des heures d’études, si les cours sont suivis avant le 30 septembre 2020. Le programme de 100 millions $ a été mis en place en avril, par le gouvernement du Québec.

La nouvelle programmation se décline en quatre thèmes, qui représentent la nouvelle réalité des entreprises, soit l’organisation du travail et la productivité (télétravail), le marketing et communication numériques (commerce en ligne), l’intelligence d’affaires et industrie 4.0 et la santé et bien-être des employés (mesures sanitaires). Une formation totale de 44 heures, qui peut également être suivie partiellement en choisissant un ou quelques cours.

« Lorsque le gouvernement a annoncé l’enveloppe de 100 millions $, on ne pouvait pas se croiser les doigts et ne rien faire. Maintenant, ça nous donnait peu de temps pour développer une offre de formation. Nous nous sommes donc tournés vers nos partenaires, dont la Chambre de commerce, pour créer rapidement une offre qui répond aux besoins du marché », détaille Alexandre Cloutier, vice-recteur aux partenariats de l’UQAC.

Le nouveau programme a en effet été bâti selon les besoins des entreprises de toute la région. Les entrepreneurs, par l’entremise d’un questionnaire transmis par les différentes chambres de commerce, ont identifié les secteurs ou activités plus problématiques.

« L’offre de l’université, ce qui la distingue, c’est qu’elle a été construite par des gens ici, des professeurs, en lien avec la réalité régionale. C’est une façon de répondre aux besoins de nos entreprises. Les formations peuvent toucher tous les domaines et tous les types de travail », ajoute Sandra Rossignol, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord.

Les programmes gouvernementaux comme le PACME n’arrivent rarement sans lourdeur bureaucratique, décourageant les entreprises à s’inscrire, surtout en temps de crise. C’est pour cette raison que la Chambre de commerce offrira une version simplifiée, en faisant une partie des démarches administratives liées à ce programme de subvention.

« En communication avec la chambre de commerce ou l’UQAC, on propose le programme sous la forme promoteur collectif, ce qui nous permet de faire des demandes en bloc. L’aspect administratif sera moins lourd, dans un contexte qui est déjà lourd avec la crise. La chambre de commerce peut donc le faire pour vous », insiste Mme Rossignol.

La programmation, entièrement développée par une équipe d’experts de l’UQAC, commencera le 11 mai. La formation peut être suivie dans son ensemble, soit 44 heures au coût de 4300 $, ou par volet ou à la carte avec des cours dont les prix oscillent entre 199 $ et 399 $. L’ensemble de cette nouvelle offre peut répondre aux critères d’admissibilité du PACME, administré par Services Québec, qui rembourse 100 % des dépenses de formations et des salaires des employés.