Une formation en hôtellerie et restauration au Cégep de Saint-Félicien

Le Cégep de Saint-Félicien lance une nouvelle formation en hôtellerie et restauration en partenariat avec des entreprises du milieu pour s’attaquer à la pénurie de main-d’oeuvre, en misant sur une formule d’alternance travail-études.

À compter du 15 octobre, une quinzaine d’élèves sont attendus pour former la première cohorte de la nouvelle attestation d’études collégiales (AEC), qui a été lancée par le Service aux entreprises et aux collectivités du Cégep de Saint-Félicien et qui sera réalisée en partenariat avec Le Tournant 3F, l’Auberge la Diligence et le Motel Chute des Pères, dans un contexte d’apprentissage en milieu de travail et d’alternance travail-études.

Pendant la formation collégiale de 1425 heures, dénommée « Management de l’hôtellerie et de la restauration dans une perspective de développement durable », plus de 800 heures de cours seront rémunérées dans un contexte réel de travail au sein des entreprises. Pour refléter la réalité, les cours seront arrêtés pendant la saison estivale. « Nous voulions répondre aux besoins de main-d’oeuvre avec une formation innovante orientée vers l’avenir. Nous croyons avoir trouvé une recette gagnante : permettre aux entreprises d’avoir des employés à temps partiel durant la basse saison et à temps plein durant la haute saison, offrir la chance à nos étudiants de conserver ou d’obtenir une expérience de travail rémunéré durant la formation, tout en assurant une scolarité de haut niveau qui répond à un besoin du milieu avec une vision durable du développement », a déclaré Manon Gingras, directrice du Service aux entreprises et aux collectivités.

Au-delà de s’attaquer à la pénurie de main-d’oeuvre, ce programme permettra de former des superviseurs écoresponsables, grâce à la collaboration établie avec le Centre québécois de développement durable (CQDD) d’Alma, qui épaulera l’équipe d’enseignants.