Roger Lavoie, responsable du patrimoine architectural à la Ville de Saguenay, Sara Gaudreault, conseillère pour la communauté et la performance de Rio Tinto, et Carl Dufour, conseiller municipal d’Arvida, ont participé à la signature officielle de la fiducie.

Une fiducie pour le patrimoine industriel d’Arvida

Rio Tinto a profité de la tenue du 31e colloque de l’Association québécoise du patrimoine industriel à Saguenay pour officialiser la création de la Fiducie du patrimoine industriel d’Arvida. L’entreprise a versé un montant de 20 000 $ afin de la mettre sur pied.

La signature officielle du document a été faite au Manoir du Saguenay, samedi, par Roger Lavoie, responsable du patrimoine architectural à la Ville de Saguenay, Sara Gaudreault, conseillère pour la communauté et la performance de Rio Tinto, et le conseiller municipal du secteur, Carl Dufour.

« La fiducie cadre dans la mission de Rio Tinto puisqu’elle représente un geste concret dans la sauvegarde du patrimoine lié au secteur de l’aluminium, qui fait le pont entre notre histoire et notre vision d’avenir », a expliqué Véronick Lalancette, porte-parole de Rio Tinto, dans un entretien téléphonique avec Le Quotidien.

La fiducie sera gérée par un conseil de fiduciaires composé de gens du milieu culturel, de l’éducation, d’élus et de citoyens.

« Il y aura des items qui témoignent de l’histoire qui vont être donnés à la fiducie, comme des équipements industriels, des équipements utilisés par des travailleurs et plus », a expliqué Mme Lalancette. L’objectif est d’assurer la pérennité et la mise en valeur de ces objets tout autant que l’histoire industrielle d’Arvida.