La commandante Marie-Christine Harvey prend la tête d'un groupe de 800 militaires.

Une femme originaire du Saguenay à la tête du 5e Régiment d'artillerie légère

Au lendemain de l'annonce par les Forces armées canadiennes de nouveaux objectifs visant à augmenter le nombre de femmes au sein de ses rangs, une fille originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, la lieutenante-colonelle Marie-Christine Harvey, devient la première dame à occuper le poste de commandante du 5e Régiment d'artillerie légère du Canada basé à Valcartier. Il s'agit d'une première en 49 ans d'existence de cette unité.
La commandante Harvey prend ainsi la tête d'un groupe de 800 militaires appartenant au 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada.
Quelques heures après la cérémonie de changement de commandement tenue à Valcartier la semaine dernière, la mère de Mme Harvey, Élianne Martel, était encore très émue par les événements qu'elle venait de vivre. Elle-même mariée à un militaire en la personne du major Jacques Harvey, aujourd'hui retraité, Mme Martel a vu les efforts de sa fille depuis son enfance être couronnés. La commandante Harvey, mère de deux enfants âgés de sept et onze ans, a fréquenté le monde militaire pour la première fois en 1996 en tant que réserviste au sein du Régiment du Saguenay. En 1997, elle devient officière au sein de l'Artillerie royale canadienne. Elle fait ses études au baccalauréat en littérature française au Collège militaire royal du Canada en 2001. « Pour moi, c'est un grand sentiment de fierté qui m'habite puisque la vie de mère de famille et militaire n'est pas toujours facile pour Marie-Christine. Elle a étudié et travaillé très fort. Elle adore ce qu'elle fait », témoigne Mme Martel.
Pour illustrer la vie de femme de militaire, Mme Martel affirme que l'engagement de son époux dans l'armée a nécessité le déménagement de sa famille 17 fois un peu partout à travers le Canada, en Europe et ailleurs dans le monde.
Invitée à parler brièvement de sa fille, Mme Martel affirme qu'elle n'est pas une grande partisane de l'instauration de quotas entre les sexes dans les forces armées. La nouvelle commandante croit que la gent féminine saura faire sa place via les compétences acquises au cours de leur carrière.
Pour ce qui est des compétences acquises, Mme Harvey possède une forte expérience acquise sur les théâtres d'opérations. Après avoir terminé sa phase 4 d'artillerie au sein du 5e Régiment d'artillerie légère, elle devient commandante de troupe en Bosnie avec la Batterie Q après avoir occupé plusieurs postes subalternes.
Elle a été mutée à Gagetown au Nouveau-Brunswick pour suivre le cours d'instructeur en artillerie en 2006 puis est promue au grade de major en 2010.
En 2012, elle est mutée avec sa famille en Australie pour compléter sa maîtrise à l'Australian National University. Elle a été déployée par la suite pendant huit mois dans le cadre de l'Opération Impact de la Force opérationnelle interarmées en Irak.
Dans le cadre de son nouveau mandat, la commandante Harvey aura à planifier les cérémonies entourant le 50e anniversaire de création du 5e Régiment d'artillerie légère.