Une facture de 80 000$ pour des pistolets Taser

La Sécurité publique de Saguenay (SPS) profite de la tenue prochaine du sommet du G7, dans Charlevoix, pour acquérir des pistolets à impulsion électrique de type Taser.

« On fait d’une pierre deux coups. Cette analyse-là était déjà en cours dans notre service. Par contre, c’est un prérequis au niveau du G7. On en profite pour se munir des pistolets et pour former nos 32 policiers », a fait valoir le président de la Commission de la Sécurité publique de Saguenay, Kevin Armstrong, lors de l’assemblée publique du conseil de lundi.

Le président a précisé que l’acquisition des pistolets Tasers nécessite un investissement de près de 80 000 $ de la part de la Ville. 

Par ailleurs, l’analyste de risques en chef de la SPS se rendra à Liège, en Belgique, afin de prendre part à une formation en gestion de risques. 

« Ça permet de pratiquer en ce qui concerne les plans de couverture de risque. C’est bilatéral. De leur côté, ils ont l’avantage de voir ce qui se fait ailleurs. Nous, on va chercher l’expertise de ce qui se fait sur le continent européen, où la fréquence d’attaques terroristes et d’autres types d’événements est plus élevée », a renchéri Kevin Armstrong. L’élu précise que la formation et l’hébergement étaient payés et que la Ville n’avait qu’à débourser les frais de transport.

Kevin Armstrong a aussi laissé entendre qu’une simulation aurait bientôt lieu dans le secteur du quai de croisières de La Baie afin de mettre en pratique le plan de gestions de risques des services d’urgence.